Itinéraire

01tourdiapo2

pnglogocouleur300dpi50x85Les 1001 Bornes apnglogohugo300dpi50x85apnglogohirondelle300dpi50x85apnglogopapillon300dpi50x85pnglogoVerdastelo300dpi50x85apnglogo2bornedorcoupe300dpi50x85apnglogofleur300dpi50x85028borneGland60x40pngdroopyfilm300dpi50x85                     

Zohra || Energique, entreprenante et communicative

Guérie !!

Écrit par Zohra on 26 mars 2013.

Après avoir traversé les Andes chiliennes, nous apercevons Antofagasta et le Pacifique. Nous avons rendez-vous avec Armando un ami d'Anibal, aussi joueur d'échecs. Pour l'attendre, nous nous garons au vieux port, près d'une petite plage. Zachy, Zélia et moi enfilons rapidement nos maillots de bain, car depuis la Malaisie nous ne nous sommes plus baignés dans la mer. Mais, dès que je m'approche de l'eau, je ne peux pas m'empêcher de penser à la méduse malaisienne et j'ai peur d'en trouver ici. Pour m'encourager je me répète sans cesse: « Il n'y a pas de méduses !! Pas de méduses !! Il n'y a pas de méduses ici !! » Zachary manquant de tact, et voulant me prévenir m'assure qu'il en a vu plusieurs. Paniquée je sors rapidement de l'eau et m'assieds sur la plage. Je regarde les gens. Quelques un sortent de l'eau, avec des méduses mortes à la main, les jetant par terre et les écrasant avec des pierres. Je suis dégoutée et écœurée de les voir tenir, mains nues, ces animaux gélatineux. Heureusement papa nous prévient qu'Armando est arrivé et me délivre de ce moment angoissant.

RSZx270Gurie_

 Dix jours plus tard, en route pour Iquique, papa décide de s'arrêter au bord du Pacifique car c'est mon anniversaire et que les vagues sont immenses. Tout le monde saute dans l'eau sauf moi qui reste pétrifiée sur la plage, car je vois plusieurs bouts de méduses échouées.

- Zohra ! Zohra ! Viens dans l'eau, crie papa.

J'hésite, mais rassurée d'être avec lui, j'y vais. Quand, je rentre dans l'eau je sens plein de fils gluants autour de mes jambes. Papa m'assure que ce sont des algues, mais cela ne me convainc pas. En me voyant mal à l'aise il propose de me porter pour les passer. Je suis un peu tranquillisée. Zachary arrive avec une longue algue dont il lance un côté à papa. Ils m'entourent la taille avec ce végétal, il est tout gluant et ça me rappelle le filament de la méduse malaisienne. J'ai peur, je veux m'enfuir mais je ne peux pas, car Zachy et papa me retiennent. C'est horrible !! C'est comme si j'avais été prise par une méduse et que je n'aurais pas pu m'en délivrer. Heureusement, l'algue se casse et je m'enfuis hors de l'eau. Sur la plage, j'aide Zélia qui fait un château de sable. Dix minutes après, maman accourt avec un T-shirt. C'est une bonne idée car il me protège jusqu'au ventre, contre les coups de soleil et surtout contre les méduses! Papa lui, n'a pas peur des méduses. Il n'a pas besoin de T-shirt et il attrape un gros coup de soleil. Il en souffrira pendant plusieurs jours.

 

À Iquique, j'ai de nouveau peur car papa, en allant le premier dans l'océan, me prévient qu'il voit plus de méduses ici. Vu que je suis à nouveau bloquée par l'angoisse au bord de l'eau, il m'enguirlande pour me faire réagir. Je ne trouve pas juste !!! Maman qui a peur des vagues et de l'eau froide va rarement dans l'eau. Quand Zachary et Zélia ont rapidement froid, ils peuvent sortir. Mais moi je suis obligée de rester alors que je suis terrifiée de rencontrer de nouveau des méduses urticantes et brûlantes, qui laissent d'horribles marques. Quand maman arrive pour se rafraîchir, papa l'oblige à rester dans l'eau froide et à se battre contre les vagues. Il a aussi appelé Zachary pour que nous fassions tous un effort. Je m'élance alors plus près de papa et je montre à maman comment casser les vagues. Zachy essaye à plusieurs reprises de s'échapper, mais je le ramène et tout cela me fait bien rigoler. Je m'amuse beaucoup et ne prête pas attention aux méduses !!!!

RSZx270Gurie_2

La deuxième fois, je me divertie et me détends encore un peu plus. Et ainsi de suite, à chaque fois que je me baigne, je reste plus longtemps dans l'eau et finis par oublier mes peurs; jusqu'à ne plus faire attention aux petites bête qui grouillent sous nous pieds. Pendant toutes ces baignades, une méduse m'a piquée, mais j'ai juste senti des petits picotements non douloureux. C'était même moins dérangeant que les décharges électriques des planctons de Thaïlande.

À cause de la vente de Droopy , maman a jeté mon T-shirt et j'ai dû aller sans lui dans l'eau. Au début je me suis sentie un peu comme une tortue sans carapace, mais après j'ai de nouveau oublié. Je suis heureuse d'avoir réussi à surmonter mon traumatisme face aux méduses.

 

En Espagne, à Aguilas, nous irons sûrement à la mer. Nous verrons alors si je suis complètement guérie...

                                        (mis en ligne à Madrid, Espagne)


jaume sans Gravatar   08.05.2013 14:16
Oui Non Habíamos leído tu artículo, pero después hablamos por teléfono varias veces y me quedé con la idea de que habíamos escrito un comentario.
Hoy el artículo tiene otro valor. Supongo que ya te habrás bañado en el Mediterráneo, que es nuestro mar, el Mare nostrum, decían los romanos y habrás visto que no hay peligro de medusas-Por consiguiiente, bien curada.
Muchos besos a todas/os.
Uno especial para ti
L'avi y Betarice;);)
 
 
tata banya Gravatar   12.04.2013 05:07
maki maki Oui Non T'es pas mal sans t'shirt mais pas prudent pour les jolies gonzes je t'en envoie un virtuel tout de suite car les espagnols sont cathos y te feraient brûler comme les sorcières et je ne veux pas avoir trop de concurrents
Ilal Aman
 
 
Zohra Gravatar   09.04.2013 15:32
Réponses Oui Non @ Waldemar kaj la familio: Saluton kiel vi fartas??? Jes ni estas en Hispanio kaj ni revenos en julio en Svislando.
@ Nerita: Hola commo estas??? Te he oído y respondo!!! Gracias y te doy la oreja del toro. Un abrazo muy grande...
@ Chely: Merci Chely. Oui je suis d'accord avec toi!! Bisous!
@ mymy Jeanne: C'est comme au Chili j'avais beau savoir qu'elles n'étaient pas dangereuses j'avais quand même peur!!!!!!!!!!! !!!!;D :)
 
 
Waldemar, Iwona, Wiktor, Jakub Gravatar   08.04.2013 15:40
Hola amicos Oui Non De longissime tempore nos non ha contactate. Ubi es vos? Si io comrende bien vos es in Espańa. Quando vos plana retornar vos a casa?

 
 
Nerita Gaiteiro Gravatar   02.04.2013 15:56
Holaaaa......, Oui Non estás por ahí? Yo, en la habitación del ordenador. Luego, cuando termine, salgo, te miro a los ojos, te doy un abrazo y te digo !!!!!!!! torera!!!!! !!!!! valiente!!!!!! que le den la oraja, que le den la oreja, que le den la oreja, que.....  
 
araceli Gravatar   30.03.2013 21:27
Oui Non " e" oubliée à " surmontée" ;cliqué trop vite!);):-*  
 
araceli Gravatar   30.03.2013 21:24
Oui Non Ta conclusion montre le degré de maturité que tu as acquis pendant ce voyage. « Je suis heureuse d'avoir réussi à surmonter mon traumatisme ».
Tu viens de découvrir le meilleur remède pour toute maladie car, celui qui comprend que la peur peut être surmonté il a trouvé le moyen de la vaincre et ceci est applicable à toute circonstance. Bravo, jeune fille pleine de sagesse ! mamychely
 
 
Vonaesch Gravatar   27.03.2013 18:33
Salut ma Zohra Oui Non Et BRAVO, ce n'est pas facile mais tu as été courageuse.aidée par Papa, Maman et Zachary qui ont fait chacun un effort pour t'aider ( à leur façon). Je suis fière de toi et reconnais ma ( grande )petite fille qui a du caractère et qui ne se laisse pas abattre.
Pour le moment à Madrid tu n'as pas à te faire de souci et comme tu le dis toute les méduses ne sont pas aussi méchantes que celles de Malaisie.
Encore Bravo : mille bisous à partager avec la famille Mamyjeanne;)8)
 
 
  • Gras
  • Italic
  • Soulignement
  • Barré
  • Citation
  • Smileys
  • :confused:
  • :cool:
  • :cry:
  • :laugh:
  • :lol:
  • :normal:
  • :blush:
  • :rolleyes:
  • :sad:
  • :shocked:
  • :sick:
  • :sleeping:
  • :smile:
  • :surprised:
  • :tongue:
  • :unsure:
  • :whistle:
  • :wink: