Itinéraire

01tourdiapo2

pnglogocouleur300dpi50x85Les 1001 Bornes apnglogohugo300dpi50x85apnglogohirondelle300dpi50x85apnglogopapillon300dpi50x85pnglogoVerdastelo300dpi50x85apnglogo2bornedorcoupe300dpi50x85apnglogofleur300dpi50x85028borneGland60x40pngdroopyfilm300dpi50x85                     

Zohra || Energique, entreprenante et communicative

Un dimanche à la campagne

Écrit par Zohra on 16 juin 2012.

En campagne, dans un petit village perdu, San Jaime, nous passons une semaine chez Jorge et Gladys les parents d'Esteban. Zélia et moi sautons de joie quand nous voyons les quatre chiens. Dans leur jardin, poussent des citrouilles, des bananes, du maïs, des salades, du piment, du choux, des kumquats, un citronnier et des poules gambadent dans leur enclos.

 Le dimanche, je me réjouis car nous partons voir des courses de chevaux. Là-bas, nous garons notre voiture sur l'herbe près de la piste en terre où les chevaux vont courir. D'un côté, nous voyons les boîtes de départ et à l'autre bout, la ligne d'arrivée. Des personnes appuyées contre le capot de leur véhicule, savourent du maté avec leur thermos d'eau chaude sous le bras.

RSZ_270course_2

Sous une cabane, un micro à la main, un homme prend les paris. Esteban nous explique que c'est le même monsieur depuis trente ans. Avant chaque course, les jockeys présentent leur cheval et le public lance les paris. L'homme au micro enregistre et répète à tout vitesse les sommes pariées, les noms des parieurs et celui du cheval. Parmi le public, des gauchos sont adossés sur la barrière. Ce sont des paysans argentins tous habillés avec la tenue typique de la région: le béret en laine, une veste en cuir, un pantalon de couleur foncée serré aux mollets et rentré dans leurs bottes en cuir. Je suis heureuse de voir les trois chevaux qui vont concourir, mais je trouve bizarre qu'ils ne puissent pas se tenir tranquille. Ils font des pas chassés, ils courent et ils ruent. Je demande pourquoi à Esteban qui m'explique que les propriétaire droguent les chevaux pour qu'ils courent plus vite. Je suis choquée par cette horrible nouvelle et fais remarquer à maman que les yeux des chevaux sont hallucinés. Accoudés sur la barrière qui délimites la piste, Papa, Zachy, et moi sommes prêts à prendre des photos. Dans les stalles des boîtes de départ, les trois chevaux s'impatientent et se cognent jusqu'à ce que les portes s'ouvrent. J'ai juste le temps de prendre une photo quand soudain j'entends papa crier «  RECULEZ ». Je vois trois ombres passer à toute vitesse derrière un gros et épais nuage de poussière. Papa pense que les chevaux galopent à plus de quatre-vingts km/h. ce qui n'est pas naturel. A l'arrivée tout les chevaux sont transpirants et essoufflés. Un photographe photographie le cheval vainqueur, le jockey, le propriétaire et les parieurs gagnants.

 RSZ270course_1

A la troisième course, nous nous trouvons à l'arrivée. Je suis choquée de voir que le vainqueur saigne abondamment des naseaux. Pourtant le jockey ne s'en préoccupe pas et agit comme si de rien n'était et le photographe prend quand même la photo habituelle. Le propriétaire est sous les naseaux et il a l'épaule tout rouge de sang ! Esteban nous dit qu'il arrive que des chevaux meurent d'avoir été trop poussés à bout.

Au coucher du soleil, tout le monde veut rentrer, mais moi j'aimerais bien voir encore la dernière course...

(mis en ligne à Santa Lucia, Uruguay)


cici Gravatar   05.07.2012 14:13
Texte et photos Oui Non Oui, j'ai écrit par rapport à vos photos et à mon vécu... Mais j'avais bien lu ton texte!!! Je te jure!!! Je n'ai jamais aimé ces courses et je connais le mauvais traitement que peuvent y subir les bêtes. Bref, avais pas trop envie d'en rajouter...
Bientôt je pourrai m'envoler dans mes terres au dos d'un cheval, libre comme le vent et remplie d'odeurs enivrantes qui me font exploser de joie...hiiiiiiiiiiii!! !!!
Gros bisous énormes
 
 
matuteram Gravatar   05.07.2012 12:58
les chevaux meurent d'avoir été trop poussés à bout Oui Non
Chère Mlle Zohra !
Votre passion et enthousiasme m’ont poussé à vous faire parvenir ces lignes dans l’espoir qu’elles vous apportent quelques connaissances supplémentaire s sur vos amis les chevaux.

Le cheval possède une ouïe très fine, il est capable d'identifier une souris dans la paille à 100 mètres ou de distinguer des sons dont l'intensité ne varie que d'un décibel ce qui lui permet de ressentir des tremblements de terre avant l'homme .

Les pavillons auriculaires du cheval sont mobiles et indépendante s, grâce à seize muscles qui lui permettent de les orienter vers la source d'un son qu'il souhaite analyser.

Marengo est le nom présumé de la monture de Napoléon Ier pendant la bataille de Waterloo. Ce cheval fut capturé à la ferme du Caillou dans la soirée du 18 juin 1815, alors âgé de 22 ans. Il portait les stigmates de cinq blessures de guerre et avait reçu une balle dans la queue. Emmené en Angleterre, il fut acheté aux enchères et servit dans un élevage jusqu'à l'âge de 27 ans, puis il fut mit à la retraite et atteignit l'âge avancé de 38 ans. Son squelette est exposé au musée national de l'armée de l'Académie royale militaire de Sandhurst à Chelsea.

Vous voyez, ma chère demoiselle, que le sort des chevaux, comme ce des hommes, varie par rapport aux maîtres.

 
 
Zohra Gravatar   02.07.2012 18:45
Réponses Oui Non @Avi: j'ai encore besoin de maman pour comprendre mais c'est pas grave!!!!! Je ne savais pas que les atetlistes se droguent.

@Neri:No los articulos tengo que escribir en Francès. la carrera, después de eso, a mi no me encanta mucho.

@Cici:Cici as tu bien lu????? j'ai fait du cheval dans l'Estancia, mais c'était moins grisant qu'en Mongolie

@Chely mamy:;):D;):D;) :D;):D;):D;):D Moi non plus, de rien. Maman et moi sommes d'accord que c'est choquant les gens qui (se) droguent. Bisous
 
 
araceli Gravatar   23.06.2012 14:02
la triche Oui Non Bravo ma chérie !
Tu as mis le doigt dans la plaie du « sport » en plus de nous montrer une belle journée dominicale en compagnie des gauchos.
:):-*:):-*:):-*:):-* je n'ai pas oublié:merci
 
 
ceci Gravatar   19.06.2012 18:10
Caballos Oui Non Salut Zohra,

Je suis contente que tu puisses faire du cheval comme on en fait par là-bas: avec une liberté grisante et un naturel digne des gauchos des estancias. Je t'imagine cheveux au vent, sourire carnassier aux lèvres et le coeur gonflé de bonheur!!! Profite ma belle!!!
Gros bisous aux autres gauchos y chinas ;D;D
Chichi
 
 
Nerita Gaiteiro Gravatar   18.06.2012 15:58
Zoooo Oui Non Tus ojos brillan siguiendo el galope de los caballos.........!preciosos animales! Habias elegido alguno que deseabas que ganase? Es emocionante verdad?, le empujas con tu pensamiento y le pones alas ( en tu imaginación, claro) para que vuele en vez de correr y el corazón te late muy fuerte hasta que termina la carrera; luego respiras y ya! Hace muchos años me gustaba ir a ver las carreras de galgos(perros de esa raza),largos, altos,estilizad os y elegantes.Es un placer mirarlos. Y ya veo que tus descripciones mejoran cada vez, será tambien porque te ha encantado vivir en una Estancia? Pero, pero, pero, ¿que pasa con tu español? digo yo que podias escribir todos los productos que crecen en el jardín en ese idioma , ¿no? y de paso ya te los aprendias. Besos, abrazos, cosquillas, etc, etc para todos.  
 
jaume sans Gravatar   17.06.2012 15:56
Oui Non te escribimos en español, porque suponemos que es la lengua que más oyes por estos lugares.
Nos has dado una alegría. Por fin volvemos a poder leer algo tuyo.
Además esto es un placer: cada vez lo haces mejor.
Por otra parte en tu artículo se aprecia un enfado por la forma cómo son tratados los caballos.
Es un problema que hoy día se piensa que es nuevo, pero que está muy arraigado. La necesidad de vencer, sin importar qué medios se emplean. Se dice que se lucha contra el dopaje y de vez en cuando se castiga a algún deportista, pero... eso viene de muy lejos.
Comprendo que estés chocada... e indignada
Un fuerte abrazo y muchos besos a todos.
l'Avi y Beatrice
 
 
Vonaesch Gravatar   17.06.2012 08:01
Il faut bien lire Oui Non Rèponse : cela fait trois fois que j'essaie de te répondre et cela saute. En résumé tu as raison, on te l'a assez reproché de ne pas lire, avec assez d'attention ,les énoncés.A mon tour de prendre la résolution de lire chaque ligne correctement. 1000 bisous mamyjeanne  
 
Zohra Gravatar   16.06.2012 20:34
Réponse Oui Non @ mamy: Il faut bien lire car j'ai mis Ce sont des paysans argentins. Je suis d'accord avec toi sur Malheureusement les hommes qui n'aiment pas les chevaux, n'aiment pas souvent les gens non plus, ce qui compte c'est l'argent. 1000bisous et un pour caramel
 
 
Vonaesch Gravatar   16.06.2012 17:16
Oui Non Salut ma grande,
Je ne connais pas le monde des chevaux, n'ayant jamais monté ni parié sur des chevaux. Mais tu racontes très bien et on sent que toi tu aimes les chevaux et malheureusement ceux qui les droguent , ce n'est pas le cas. Je suis comme toi outrée, mais dans quel pays était -ce ? Malheureusement les hommes qui n'aiment pas les chevaux, n'aiment pas souvent les gens non plus, ce qui compte c'est l'argent et c'est triste....>:(>:(>:(8) mille bisous mamyjeanne
 
 
  • Gras
  • Italic
  • Soulignement
  • Barré
  • Citation
  • Smileys
  • :confused:
  • :cool:
  • :cry:
  • :laugh:
  • :lol:
  • :normal:
  • :blush:
  • :rolleyes:
  • :sad:
  • :shocked:
  • :sick:
  • :sleeping:
  • :smile:
  • :surprised:
  • :tongue:
  • :unsure:
  • :whistle:
  • :wink: