Itinéraire

01tourdiapo2

pnglogocouleur300dpi50x85Les 1001 Bornes apnglogohugo300dpi50x85apnglogohirondelle300dpi50x85apnglogopapillon300dpi50x85pnglogoVerdastelo300dpi50x85apnglogo2bornedorcoupe300dpi50x85apnglogofleur300dpi50x85028borneGland60x40pngdroopyfilm300dpi50x85                     

Zachary || Créatif, sensible et observateur

Les déchets des uns font le bonheur des autres

Écrit par Zachary on 13 mai 2013.

Voici, pour alimenter ce goinfre de site internet, un texte sur les déchets que j'ai écrit pour l'école.

En espérant qu'il va vous plaire, bonne lecture.

 

Lors d'un voyage autour du monde, on constate que la pollution est présente, même dans les régions les plus reculées. L'un des nombreux problèmes qui revient fréquemment est celui des déchets. Dans les grandes villes comme dans les petits villages, ces derniers sont toujours présents.

 Chaque pays à son lot de déchets. Évidement, les zones touristiques sont nettoyées, les quartiers riches sont eux aussi propres comme des sous neufs. Par contre, en s'éloignant de ceux-ci, en pénétrant plus dans la ville, on découvre rapidement des quartiers pauvres, souillés de la première à la dernière rue par les déchets.

À Iquique, au Chili le bord de mer est synonyme de perfection; les poubelles s'alignent tout les dix mètres. Pareil pour le centre ville, où viennent de nombreux touristes. Puis,en avançant dans la zone industrielle, on découvre, sous les maisons délabrées d'où sortent des têtes ébouriffées d'enfants sales, des montagnes de déchets en putréfaction.

dchetsdezac

Dans certains pays, les déchets ne sont pas traités et s'accumulent simplement autour des maisons, comme au Laos, dans les villages de la forêt tropicale. Les habitants sont habillés de T'shirt "Télétubies" et jettent sous les yeux des personnes présentes, leurs bouteilles de "Coca Cola", entre les pilotis de leur maison. De même en Syrie, les passagers de véhicules ont l'habitude de jeter par la fenêtre leurs emballages et leurs gobelets. On constate qu'il existe ainsi en premier plan un problème d'information et d'éducation.

En Turquie, ainsi que dans bon nombre de pays, le tri des déchets n'est pas réellement organisé. Mais il est effectué par des couches pauvres de la société qui fouillent dans les poubelles, les containers et les décharges pour en sortir les objets monnayables, qu'ils chargent dans de grands sacs ou dans des charrettes. Le recyclage s'il est donc présent est avant tout un moyen de subsistance.

 Dans plusieurs pays, l'État se soucie peu des déchets, soit par pur égoïsme, soit par manque de moyens. Effectivement, quand on s'aperçoit que déjà le financement de l'éducation et l'accès à l'école posent de nombreux problèmes; on imagine mal une prévention globale et efficace. Au Laos, il nous est arrivé de distribuer des bonbons à de petits écoliers alors que nous campions en face d'une école. Lorsque la cloche a sonné, et que les enfants sont repartis, le sol était recouvert d'emballages de bonbons. La prévention a surtout lieu dans les zones touristiques et les parcs nationaux , car ces derniers rapportent de l'argent. Sinon celle-ci et le traitement des ordures sont envisagés comme des coûts inutiles.

 

Mais le manque de prévention ou l'éducation ne sont pas la seule cause de ces déchets. Il existe plusieurs autres raisons. En voici une qui me semble intéressante; c'est le développement des grandes entreprises dans les pays émergents.

Ces dernières importent leurs produits, dans ces pays. Amenant du travail et des objets qu'elles considèrent comme très utiles ; elles se disent qu'après tout, ça n'est pas leur faute si les gouvernements des pays où elles arrivent ne sont pas suffisamment développées pour accueillir leurs produits sans que cela engendre une pollution importante. Effectivement, dans les pays occidentaux, le recyclage est déjà adapté aux marchandises locales, tout comme l’économie d'énergie ou de matières plus polluantes que d'autres. Dans la plupart des pays d'Europe, lorsque l'on va faire ses courses, on a l'obligation d'amener un sac solide pour empaqueter ses achats ou à défaut d'en acheter un. Contrairement à cela, dans la plus grande partie des pays d'Asie et d'Amérique du Sud, dans les grands magasins, de fragiles sacs plastiques sont utilisés par paire et distribués gratuitement, en grand nombre.

De même, dans leur pays d'origine, les entreprises ont souvent l'obligation de récupérer les déchets produits par leurs marchandises. En Amérique latine ainsi qu'en Asie, elles profitent des règles moins strictes pour faire des économies.

Forcer les entreprises qui opèrent à l'étranger à réparer leur dégâts en récupérant les déchets qu'engendre leur production, serait une solution efficace pour réduire les déchets mondiaux.

 

Pour conclure, ce voyage m'a permis de comprendre que l'Homme dans une vie simple et proche de la nature n'est pas le plus grand responsable de la pollution terrestre. La cause principale se trouve dans l'abus et la généralisation des nouvelles technologies et des progrès, par une petite partie de la population mondiale. Je pense que l'Amérique du nord ainsi que l'Europe sont les plus grands pollueurs de la nature. En effet, les tributs d'Indiens vivant au fond de la Jungle et utilisant les ressources de la nature ne sont pas source de pollution. Ils vivent heureux sans jamais voir une seule ordure dans tout leur domaine...


Nerita Gaiteiro Gravatar   20.05.2013 15:42
Tu conclusión Oui Non parece correcta considerado el HOMBRE en su estado más o menos puro ( es donde y con lo que vive). Pero no olvides que son los hombres y mujeres quienes crean las multinacionales , las nuevas tecnologías, el llamado "progreso", y que son los hombres y mujeres los que no parecemos dispuestos a renunciar a ello aunque lo critiquemos. Y si fotografiamos de cerca..." papelera a un metro, pero lo dejo en el suelo" " pared recien pintada: perfecta para ejercitar mis dotes de dibujante" " buen arbol para colgarse de las ramas, no importa que se rompan" " es zona pública , podemos arrasarla, que más da" y así, hasta el infinito. Yo SI creo que es nuestra culpa. Remedio????? !Quien sabe! Quizás la NATURALEZA misma cuando decida que YA BASTA.
**** ya te he felicitado por tres sitios y todavía no has dicho " esta boca es mía" ¿ por un casual te has quedado mudo o sordo o ciego o manco+?
Divino regalo el de tu abuela, mi hermana !!! es ORO PURO!!

 
 
belsonita Gravatar   19.05.2013 15:58
Felicitations Oui Non Bonjour Zachy je voulais te souhaiter une très bonne journée d'anniversaire, 15 ans ça se fête!!!
Je pense que tu prepares encore d'autres d'examens, au même temps que tu fais connaissance avec l'Espagne et les espagnoles!!! alors bonne continuation et bisous à tous les 5 ;)
belsonita
 
 
araceli Gravatar   19.05.2013 13:37
19 mai Oui Non Bonjour, mon cher Zacky!
Ton ouverture d'esprit, ta sagacité et ton ironie, tout au long de ce périple m'ont permis de te suivre dans ton évolution vers l'âge " d'homme".
Aujourd'hui, jour de tes 15 ans, je souhaite t'offrir un cadeau symbolique, une sorte de clef magique, qui t'ouvrira toutes les portes, mais surtout celle du bonheur partagé : unas alforjas.
J'ai choisi ce terme espagnol, d'origine arabe, qui lui donne tout son sens et sa saveur.
Dans la sacoche de devant tu garderas, à vue, les cadeaux que tu reçois, dans l'autre portée à l'arrière, ceux que tu distribues: la charge doit être toujours équivalen te pour être portée avec légèreté, élégance et dignité.
Avec amour et tendresse
Mamychely
 
 
jaume sans Gravatar   17.05.2013 10:05
Oui Non Travail très intéressant. Intéressant surtout de voir ta capacité d'adaptation aux thémes et
aux cercles de lecteurs éventuels .
On est loin de l'ironie d' OUP!! ou des DA et de la dinamicité des dialogues. Même des descriptions antñeriures. Mais... il fallait s'adapter à l' importance du sujet et a la sérieusité des proffes lecteurs... Et tu y as réussi!. Tu as su construire un exposé très bien structuré ou les diverses données d'observation que tu apportes deviennent une chaîne d'arguments qui soutienent ta thèse. Félicitati ons. Il manque seulement que les proffes-lecturs soient de notres avis.
Surtout in faudrait que ton article ne vienne pas à augmenter les déchets mais aà provoquer la refléxion!
Bisous à toutes/tous les SANS. Le plus fort pour toi
L'avi et Beatrice;);)
 
 
Mamy Gravatar   16.05.2013 21:43
Salut mon grand Oui Non Magnifique et très triste mais tellement bien observé.
C'est sûr qu'à côté de la Suisse cela parait encore plus énorme:'( Pour ce qui est des voitures ici cela devient infernal de circuler et dans beaucoup de villes on met l'accent sur les transports en commun.Va-t-on réduire la pollution ? D'autre part tellement d'objet télé etc tombent en panne et on les jette au lieu de réparer d'ou pollution.
Bref ton travail est très bon , fait réfléchir et me plait .
1000 bisous à partager Mamy
 
 
belsonita Gravatar   14.05.2013 17:25
magnifique texte Oui Non Bonjour Zachy ton texte est fort intéressant, c'est vraie qu'il y des pays qui se sentent pas ou peu concernés, j'espère que les nouvelles générations se comporterons mieux et ferons en sorte qu'il y ait moins des plastiques moins d'usines polluantes, moins des voitures dans les villes et enfin il faut que chacun soit résponsabl e.
Bravo j'espère que tes profs ont apprecié, car il est très bien écrit, tu es un très bon rédacteur.
Bisous et bonne continuation!!!
belsonita
 
 
  • Gras
  • Italic
  • Soulignement
  • Barré
  • Citation
  • Smileys
  • :confused:
  • :cool:
  • :cry:
  • :laugh:
  • :lol:
  • :normal:
  • :blush:
  • :rolleyes:
  • :sad:
  • :shocked:
  • :sick:
  • :sleeping:
  • :smile:
  • :surprised:
  • :tongue:
  • :unsure:
  • :whistle:
  • :wink: