Itinéraire

01tourdiapo2

pnglogocouleur300dpi50x85Les 1001 Bornes apnglogohugo300dpi50x85apnglogohirondelle300dpi50x85apnglogopapillon300dpi50x85pnglogoVerdastelo300dpi50x85apnglogo2bornedorcoupe300dpi50x85apnglogofleur300dpi50x85028borneGland60x40pngdroopyfilm300dpi50x85                     

Zachary || Créatif, sensible et observateur

Autour d'un monde si petit

Écrit par Zachary on 12 mars 2012.

Depuis le début du voyage, j'ai toujours trouvé génial de pouvoir rencontrer des personnes et des amis partout dans le monde. Nous sachant souvent attendus, nous traversions les frontières sans craintes sur ces nouveaux pays et impatients d'aller à leurs rencontres. Avoir un point de chute était non seulement rassurant, mais également une certitude de découvrir les lieux d'une manière approfondie. Évidemment tout ceci n'aurait pas été possible sans le réseau d'amis de papa.

 Ce dernier est alimenté par quatre source principales : l'espéranto, les collègues de MSF, les amis proches et enfin les voyageurs.

 L'espéranto est le plus surprenant de ces réseaux. La source a jailli à Genève et a coulé en une magnifique rivière verte à travers l'Europe et l'Asie. Il nous a ouvert des portes complètement inattendues dans de nombreuses villes et pays. Nous les avons parcourus d'une manière toute différente des autres touristes. En effet, grâce aux espérantistes nous avons rencontré des locaux avec qui nous avons pu discuter de leurs coutumes et de leur pays. Par exemple Can, nous a guidé à travers Istanboul pendant dix jours. Ensuite avec son ami Murat, espérantiste également, ils nous ont fait découvrir Isnik son passé et ses célèbres céramiques. Finalement, avant de nous quitter, ils nous ont transmi des adresses pour visiter,d'autres espérantistes dans les villes d'Izmir et de Kirshehir.

De la même manière, Firdhaus nous a mis en relation non seulement dans son pays,le Tadjikistan, mais aussi avec les espérantistes Ouzbeks, Kazakhes et Russes.

Au fur et à mesure l'espéranto renforçait notre itinairaire grâce à tous ses points de chutes. A tel point que nous regrettions quelquefois de visiter des pays sans espérantistes, ou de me pas pouvoir nous écarter plus de notre route pour en rencontrer.

 La deuxième source est le travail de papa, soit MSF (Médecins sans Frontières) dans lequel il a travaillé dix ans. Bien que moins local que les espérantistes, il était toujours infiniment agréable de retrouver des connaissances à l'étranger, qui de plus parlaient souvent français. Ainsi, nous étions introduits dans un pays par des amis qui y vivaient et qui connaissaient notre culture et nos besoins.

Une collègues nous ayant bien aidé en Jordanie, fut Arielle qui nous a accueilli avec Alysse, sa fille de10 ans, et qui nous a conseillé sur toutes les attractions du pays en précisant leurs avantages ou leurs inconvénients. De la même manière Jean-Michel, à Kuala Lumpur, nous a énormément facilité la vie en nous dénichant un endroit merveilleux pour nous garer entre cette ville et son port. Car c'est de là que Droopy doit prendre la mer. Les gens de MSF sont habitués à travailler et à voyager à l'étranger, par conséquent ils ont souvent des amis un peu partout. De cette manière Hakim retrouvé en Jordanie, nous a passé le contact de Gwen, en Turquie, qui à sont tour nous a envoyé chez Puyan, en Iran. Trois personnes qui nous ont accueillis comme des rois.

 La troisième source d'amis est celle de nos proches. Et comme nous avons la chance d'habiter à Genève, ville très cosmopolite, ceux-ci viennent des quatre coins du monde. Ainsi nous avons retrouvé Alexis à Bangkok et Victor à Sofia. Se retrouver avec des proches c'est pouvoir agir aussi en toute confiance. Mais c'est aussi retrouver le passé de nos parents avec leurs anecdotes. Je me réjouis bientôt d'arriver à Madrid, pour y retrouver une grande partie de la famille qui fera exprès le déplacement. Cela nous fera de bonne retrouvailles avant de partir pour l'Amérique du Sud.

 Nous arrivons maintenant à la quatrième source, celle des voyageurs rencontrés sur les routes. Plus spontanée et en fonction des besoins de chacun. Ces rencontres sont souvent très riches et intéressantes. Ces nouveaux amis, rencontrés par hasard, ont partagé des nombreux moment avec nous. Soit en découvrant le pays à bord de Droopy, comme Clément l'auto-stoppeur solitaire, soit en les retrouvant dans leur pays de résidence, comme Alexandre rencontré en Ouzbékistan et qui nos accueilli ensuite à Astana. Retrouver des amis voyageurs c'est raccourcir l'attente sur les routes quand ils sont avec nous dans la voiture, et c'est aussi l'occasion de partager nos impressions sur les pays comme nous l'avons fait avec Nathanaël et Monica, en Thailand, ou encore avec la fameuse famille Sardi dont parle Zohra dans tous ses textes.

 

autourdunmondesipetit

(Cliquez sur la photo pour accéder à l'album!)

 C'est ainsi que je me suis rendu compte à quel point les amis participent au voyage, en le rendent plus agréable et plus mémorable, et que, parcourir le monde grâce à un réseau d'amis, est la plus belle manière de voyager. C'est pourquoi j'aimerais, dés mon retour à Genève, pouvoir accueillir et faire visiter notre ville à tous ceux qui nous ont aidés, et à bien d'autres encore.

Le monde parait vaste, dangereux et étendu, pour ceux qui y voient des ennemis, mais pour ceux qui y trouvent des amis, il devient sûr et tellement plus petit.


Caroline Gravatar   21.03.2012 08:20
Oui Non C'est génial de se sentir entourés... on fait de magnifiques rencontres, des échanges intéressants ...Bon saut à Madrid!  
 
Vonaesch Gravatar   18.03.2012 09:08
Oui Non Te voilà un super globe trotter à presque 14 ans. C'est génial pour vous et comme d'habitude tu écris avec beaucoup de coeur.
J'ai l'impression qu'il y aura du monde à Madrid pour vous voir....
J'espère pouvoir te faire de gros bisous.
En attendant 1000 bisous à toi et tes soeurs sans oublier Papa Maman
Mamyjeanne
 
 
jaume sans Gravatar   16.03.2012 15:46
Oui Non Me ha gustado mucho la manera como has llegado a sistematizar tus reflexiones sobre el viaje y vuestros amigos. Se nota que has hecho tuyas las vivencias.
En realidad son muchos los episodios y muchos los amigos y supongo que muy distintos. Posiblemente cuando rcuerdes el viaje tendrás ocasión de profundizar todavía más en las reflexiones que te has hecho.
Hay una cosa que me gusta mucho en tus escritos. Esa admiración que se te nota por papá ( supongo que también la sientes por mamá y tus hermanas y en algún momento saldrá). No todo el mundo sabe hacer amigos como él. Vale la pena aprender.
Un abrazo y muchos besos para que los repartas
L'Avi y Beatrice ;);)
 
 
Ana Gravatar   16.03.2012 14:56
Oui Non Magnifique message d'amitié! Tu es déjà un philosophe en herbe!
Je me réjouis de te voir à Madrid et d'ici là, je t'envoie plein de belles énergies!
Bisous,
Anita
 
 
Nerita Gaiteiro Gravatar   14.03.2012 20:09
Si leyendo Oui Non sobre cada uno de los amigos encontrados a lo largo de vuestro viaje ya me sentía feliz con vuestra felicidad al conocerlos, ahora, con todos, así, juntitos y reunidos en tu precioso artículo, afirmo que me estoy reconciliando con el mundo.
Un Amigo es un tesoro y, junto con la familia, hay que cuidarlos y guardarlos celosamente.
Un achuchón.
 
 
araceli Gravatar   14.03.2012 18:39
Oui Non « ….y avanzaba en edad, sabiduria y gracia… » Tes propos, mon très cher Zacky me ramènent à un fort lointain passé quand les cours de religion étaient obligatoires et les évangiles appris, pratiquement, par cœur ; oui Zacky, toi aussi tu avances dans la vie en âge, sagesse et grâce et ceci nous rend tous fiers de toi et augmente l'envie de te serrer dans nos bras. Chaleureusement Mamichely  
 
cici Gravatar   14.03.2012 07:48
Amitiés Oui Non Salut Zachy,
Quelle chance incroyable vous avez de pouvoir voyager ainsi, c'est exceptionnel, extra et merci à ton papa!
Le monde est encore plus grand quand on a des amis un peu partout et notre vision du monde aussi. C'est très beau et touchant ce que tu as écrit et cela me va droit au coeur.
Je t'embrasse fort grand homme!
Me réjouis de te voir!
Matteo va t'envoyer un de ses livres préférés.
Bisous aux 4 autres
Chichi
 
 
  • Gras
  • Italic
  • Soulignement
  • Barré
  • Citation
  • Smileys
  • :confused:
  • :cool:
  • :cry:
  • :laugh:
  • :lol:
  • :normal:
  • :blush:
  • :rolleyes:
  • :sad:
  • :shocked:
  • :sick:
  • :sleeping:
  • :smile:
  • :surprised:
  • :tongue:
  • :unsure:
  • :whistle:
  • :wink: