Itinéraire

01tourdiapo2

pnglogocouleur300dpi50x85Les 1001 Bornes apnglogohugo300dpi50x85apnglogohirondelle300dpi50x85apnglogopapillon300dpi50x85pnglogoVerdastelo300dpi50x85apnglogo2bornedorcoupe300dpi50x85apnglogofleur300dpi50x85028borneGland60x40pngdroopyfilm300dpi50x85                     

Zachary || Créatif, sensible et observateur

Petra et ses surprises

Écrit par Zachary on 18 février 2011.

"Zachary debout!"- Ca y est, c'est reparti, on se réveille tôt et en plus nous mangeons sur le trottoir! Mais, où sommes nous? Ah! oui, nous sommes à Petra que nous allons tous visiter, sauf papa qui lui, dort encore!
Aujourd'hui, il doit traficoter Droopy et maman n'a pas eu le coeur de le réveiller. Cette-fois, je suis content de ne pas rester au camping-car, car le connaissant, il va sûrement s'énerver.
A la caisse de Petra, les prix des billets sont exorbitants! 50 JD par personne pour un jour, soit 70 CHF. Pour deux jours, le prix devient plus raisonnable à 55DJ. Nous achetons donc, un billet de deux jours, en comptant que papa l'utilisera le lendemain.  Zut ! Voici que le caissier demande le passeport de maman pour mettre son nom sur le ticket!
A l'intérieur, nous nous dirigeons vers les chevaux. La veille les parents avaient prévu de louer un âne pour Zélia, car Petra est un site immense.
Tout de suite, un gars assis sur un muret nous interpelle et nous propose de louer un cheval pour 10 JD.  Maman lui demande s'il n'y a pas des ânes un peu plus loin. Ce dernier, subtilement, lui assure que les chevaux se louent,ici, uniquement. Maman négocie un aller à cheval pour 5 JD soit 7 CHF.  A peine 500m plus loin,  notre accompagnateur propose à maman de prendre un chemin qui passe par la montagne, maman ne connaissant pas le site lui dit- "OK, pourquoi pas!".
C'est alors qu'il descend Zélia de sa monture, prétextant que cette dernière ne peut pas nous suivre dans les rochers. Il donne alors la bride de notre cheval à un cavalier qui aussitôt repart au galop.
Notre accompagnateur nous devance, en gravissant rapidement le chemin. Seule Zohra arrive à le suivre de près. Avec maman, nous avons, à peine, le temps de prendre des photos.
Inquiet,  je me méfie et commence à marquer notre parcours, puis j'en parle discrètement à maman. Cette dernière me rassure, mais à son tour  elle s'étonne de la longueur du chemin que nous empruntons.
Dans la montagne, c'est surprenant de beauté. Nous marchons parmi des rochers rouges et jaunes et des vues incroyables sur Petra s'offrent  à nous. Le pseudo-guide nous demande, sans cesse, si nous trouvons cela magnifique.
Après deux bonnes heures de marche, nous redescendons enfin la montagne pour rejoindre le site et ses nombreux touristes. Sur les lieux, passent des carioles et des dromadaires chargés de visiteurs. Des échoppes vendent toutes sortes de babioles: bouteilles de sables, colliers, carte postales, objet en terre cuite ( soit disant originaux de Petra), pièces en bronze, et tout ça bien sûr, au prix unique de 1 JD, quelque soit l'objet.
Il y a foule et heureusement, nous sommes à la saison basse!
Devant le théâtre, taillé à même la roche rouge, notre malin accompagnateur nous assure que, plus avant, la route qui mène au monastère n'offre que peu d'intérêt, à part les restaurants touristiques.

RSZ203x270petra_surprises
Nous rebroussons chemin pour revenir par le fameux canyon qui garde l'accès principal de Petra.
Quand nous arrivons à l'entrée, il est deux heures de l'après-midi. Notre charmant compagnon nous demande alors 50 JD, le tarif d'un guide professionnel pour une viste complète du site avec commentaires historiques des lieux!
Maman devient rouge de colère et lui dit qu'il n'en est pas question. Notre arnaqueur descend aussitôt son prix de moitié. Maman, ne décolère pas et lui dit qu'au plus il aurait 10 JD.
Ce dernier rétorque qu'il a perdu sa journée avec nous et que maman aurait dû lui demander le prix pour la ballade. Sur le coup maman le foudroie du regard, l'homme baisse les yeux et n'ose pas relever la tête. Pour ma part, je suis très fier de maman qui ne se laisse pas faire.
Pourtant, il ne démord pas.  Maman lui dit que  de toute manière elle n'a pas une telle somme et elle propose d'aller discuter avec son mari; sachant que dans les pays musulmans les femmes ne sont pas censées négocier avec les hommes.
Nous sortons donc de Petra et  rejoignons le camping-car. En voyant , la tête de papa au milieu de ses outils, je me dis: "Le pauvre! " bien sûr je pensais à notre faux-guide  qui n'allait pas avoir une tâche facile.
Après quelques brefs échanges, Papa ponctue que ce sera 10 JD ou une discussion au poste de Police touristique. Furieux, notre arnaqueur s'en va en glissant le billet dans sa poche. Il faut dire qu'en Jordanie, par ordre du Roi,  les touristes sont sacrés et les arnaques sont sévèrement punies. De plus les jordaniens travaillant dans l'enceinte de Petra gagnent des salaires nettement supérieur au reste du pays.
Le lendemain matin, je repars avec papa visiter le site, avec pour objectif l'ascension au monastère. Le garde de l'entrée ne fait pas attention au nom marqué sur le ticket que papa lui tend, très sûr de lui.
Devant les locations pour chevaux , pas de trace de notre guide de la veille. Cette fois nous passons, comme tous les visiteurs par le canyon.
Papa est fasciné par les canalisations d'eau, taillées le long de la montagne. En écoutant un guide officiel, nous apprenons que ce canyon est du à un tremblement de terre et nous nous apercevons que les parois s'emboitent parfaitement les unes dans les autres.
Sur la place du trésor, nous prenons le temps d'observer et de filmer les maisons taillées dans la façade. Au théâtre, nous poursuivons notre visite pour rejoindre le monsatère.
Oh ! Suprise dans cette partie, il reste de nombreux temples à visiter. A tel point que nous ne savons pas lequel choisir. Il ne faut pas trop traîner, car la route menant  au monastère est encore à plus d'une heure de marche dans la montagne.
Nous choissions de gravir les marches qui mènent à l'un des grand temples. De là, nous pouvons admirer la vue sur la route principale et sur les montagnes avoisinantes, derrières lesquelles, entre les crêtes, on aperçoit au loin la pointe du monastère.
Après cette halte, nous reprenons notre marche, car le temps est menaçant. Et là, nouvelle surprise, on nous propose des ânes à tout bout de champ pour monter au monastère au prix de 7JD, pour une ascension de 20 à 30 minutes. Nous refusons aimablement, faisant confiance à nos jambes de montagnards suisses.
Du coup, les touristes se font rares et ceux que nous croisons montent avec des ânes et redescendent à pied. Le chemin, taillé dans la pierre, est étroit et raide. C'est impressionnant de voir les ânes gravir les escaliers sans broncher. Nous croisons aussi de nombreux enfants bédouins qui, à coups de baguettes et en criant,  ramènent les ânes jusqu'au point de départ.
La faim me tenaille, mais papa ne veut rien savoir tant que nous ne sommes pas au sommet, nous faisons tout de même des pauses pour boire quelques gorgées. La vue et le paysage dans la montagne sont aussi beaux que ceux de la veille.
Puis, soudain en passant une petite bosse, au détour d'un virage le monastère apparaît, majestueux, à côté de nous. Il est énorme, carrément gigantesque. Il est si grand que je dois m'y prendre à trois reprises pour grimper le perron. La porte fait une dizaine de mètre de haut et le monastère lui même 45m, pour une largeur totale de 50m.

RSZ203x270petra_surprise_2Au sommet, nous déjeunons enfin sur le bord d'un précipice. Malheureusement, le temps nuageux ne nous permet pas de profiter de la vue.
Une fois requinqués, nous redescedons les marches de plus en plus rapidement, je rigole et je me mets à dévaler les escalier deux par deux...papa est à la traîne. Soudain je m'arrête brusquement a quelques pas du vide: Où est passé le chemin?
Une échoppe de bédouin masque le virage. J'arrête, juste à temps, papa, qui descend comme un boulet, la tête baissé pour ne pas louper une marche. Celle-ci, aurait bien pu être sa dernière!
Une heure et demie après, nous arrivons au camping-car, épuisés mais heureux comme Droopy!


Zachary Gravatar   04.03.2011 17:14
Réponses Oui Non @araceli: Nous aussi nous l'avons vu le film mais à Damas dans le camping-car en mangeant des patisseries! Au fait je voulais te poser une questions : C'est quoi la différence e entre un théatre et un amphithéâtre romain?
@tata banya: Le truc en question ne vient pas de moi , mais d'un couple de Français qui voyagent à vélo. Moi je rattrapais mes deux sœurs qui partaient dans tous les sens,donc je pouvais pas négocier avec le guide !
@matteo: En Turquie il fait ni chaud ni froid la journée ,mais la nuit il fait plutôt froid!
@Matuteram: le guide a aussi arnaqué un groupe d'Anglais qui nous on raconté cela plus tard!
@nerita: J'ai essayé de prendre un photo comme sur le catalogue de l'entrée mais nous ne l'avons pas mis dans les photos!
@cici: Désolé pour Matteo, mais en même temps ,moi je fais de la geo presque tout les jours!
@Jinotega.ch :bienvenu sur le site ! Vous êtes des amis de Patrick Baillard? Avez vous des nouvelles de lui ? IL nous avait déjà parlé de vous et nous pensions vous dire bonjour en passant par le Nicaragua .
à bientôt ( ça fait quand même 2 ans ! ;D )
@jaume sans : Maman dit : bien sur que nous sommes fière de l'avoir comme fils!!Zohra n'avait pas peur ,conntrairement à moi qui me cachait les yeux en ayant le vertige!!
@Marc et Antje : il va falloir patienter pour le prochain film car comme vous le voyez nous avons pris beaucoup de temps pour faire celui de la Turquie!
@Nadine : Zachary me passe le clavier! Face au guide, je me suis dit qu'on avait pas mis 5 mois pour arriver là pour se laisser avoir si facilement!! je t'embrasse, Flo
@Anna :à quels prix était l'entrée avant?pour moi ce qui était le plus fatigant c'était la montée jusqu'au parking de Droopy ,après la journée de marche!!!
@elliot (8ans) le fils cadet de florence (l'infirmière qui vous a fais les vaccin) ;D : Bienvenu sur le site. Je pensais justement à vous ,car nous allons faire le rappel de la rage ,ici à Ankara.
@tous : je vous remercie mais papa m'a beaucoup aidée pour le texte!
 
 
elliot (8ans) le fils cadet de florence (l'infirmière qui vous a fait les vaccins) Gravatar   03.03.2011 22:09
merci avous 5 sans oublier droopy Oui Non oui, zhora et oute ta magnifique famille sans oublier zelia qui aime les mc-do... je ne vous ai pas oublié, je suis l'infirmiere florence qui vous a vu pour les vaccins avant votre depart...
je vous suit sur la toile avec elliot le plus jeune de mes 3 fils et il est fasciné... moi aussi...a très bientot sur votre route... flo et elliot
 
 
Ana Gravatar   27.02.2011 16:00
Oui Non Salut les baroudeurs,
Ah Petra, que de souvenirs... J'ai adoré cette région tellement belle en couleurs. Moi j'y étais une année au mois de septembre par une chaleur de 45°, c'était épuisant... mais tellement beau! J'ai un souvenir impérissable des tons dégradés qui allaient du jaune à l'ocre, en particulier à l'intérieur des grottes et des temples. Comme toi Zacky, je me souviens de m'être couchée les deux jours de mes déambulati ons dans l'immensité su site, les jambes épuisées, mais la tête pleine de merveilleux paysages.
Plein de bisous à tous,
Ana
 
 
Nadine Gravatar   25.02.2011 17:14
super Florence Oui Non Bravo Zachary pour ton texte, j'étais en plein dedans...... et je reconnais bien Flo et son sens de la négociatio n!!!!!!!
bisous à toute la famille
nadine
 
 
Nadine Gravatar   25.02.2011 17:13
super Florence Oui Non bravo Zachary pour ton texte, j'étais en plein dedans...... et Flo ça m'étonne pas de toi et de ton sens de la négociatio n!!!!!¨
bisous à toute la famille
Nadine
 
 
Vonaesch Gravatar   25.02.2011 08:28
Salut le reporter Oui Non Qu'ajouter après tout ces commentaires élogieux sinon que je suis comme tous bluffèe par ton récit.Bravo mon Zachy, te voilà l'assistant en chef de Maman et Papa. Cela devait être magnifique. Bravo Flo : ce pseudo guide a dû penser que parce que tu étais une femme et petite en plus, il pourrait t'avoir et il a vu que dans la famille on ne se laisse pas avoir. Le rècit était passionnant. Je vous embrasse tous 4 Mamyjeanne
Ps Je suis rentrée avant hier
 
 
Marc et Antje Monteduro Gravatar   23.02.2011 14:52
zalors les indianas jones Oui Non vous avez trouvé les trésors??? moi j'aurais sûrement craquée pour un de ces jolis colliers derrière notre jaco-aux-fruits... ou le petit âne avec le chien qui dort (trop mignion). super texte zachy, ya du suspense, ça se lit comme un roman!!! quelle aventure - ben c'est ça le voyage, plein de grandes et petites aventures!!! merci de les partager avec nous - c'est génial de vous suivre par ordi interposé!!! et je suis déjà toute curieuse du film de petra. c'est quand que ça sort sur les écrans??? espérant de vous trouver tout bientôt sur skype pour que vous nous racontez ce "monde arabe en mouvements". bacibaci  
 
jaume sans Gravatar   22.02.2011 18:48
Oui Non Félicitati ons. Un récit impressionnant, qui se fait suivre. On suit le récit et on vous suit aussi par ces chemins de montagne qui donnent droit à une vision extraordinaire du paysage et des monuments si biens intégrés à la nature. On a envie de s’avancer pour protéger Zohra s’il en est besoin et de revenir en arrière pour commenter les péripéties de la «promenade ».
J’imagine que tu dois être très content d’avoir fait le voyage deux fois. La première comme «l’home» de l’expédition. La deuxième comme le compagnon de papa. Aussi bien papa que maman doivent être fiers de t’avoir comme compagnon.
Nous vous embrassons tous
L'avi et Beatrice
;);)
 
 
Jinotega.ch Gravatar   22.02.2011 16:58
De l'autre bout du monde Oui Non Bonjour à vous 5,

Nous sommes Corine, Olivier, Viviane, Thalia, Noé et Malika et vivons depuis 1 an au Nicaragua. Il y a quelques années, nous avions comme projet de partir 1 an ou 2 avec un véhicule par le Proche Orient et faire une boucle africaine. Notre voyage devait imancablement nous conduire à Petra, amoureux que nous sommes de l'histoire. Pourtant, nous sommes aujourd'hui en Amérique Centrale que nous avons rejoint, comme tout le monde (ou presque) en avion à travers l'Atlantique. Merci dès lors de nous faire partager votre merveilleux voyage, vos expériences si riches.
Pour la petite histoire, j'entends parler de Jacques depuis près d'une vingtaine d'années sans jamais l'avoir rencontré, et ce par le biais de notre ami commun Patrick B., parrain de mon fils. Peut-être que lorsque nous serons tous les 11 de retour dans notre chère Helvetie, aurons-nous la chance de nous rencontrer...!?
A très bientôt donc.
Bon vent et comme on le dit ici, que le vayan muy bien.
Corine
 
 
cici Gravatar   22.02.2011 09:44
Prenant... Oui Non J'étais comme Matteo, prise par ton histoire et tes descriptions. Le texte est vivant et intéressant. J'ai été redire à Matteo que Petra se trouve en Jordanie... et lui ai montré sur la carte où vous aviez été, etc. Il a eu droit à un petit cours de géographie ..., le pôôôvre... Mais, c'est génial de pouvoir vous suivre et de partager avec vous un petit peu de vos aventures, même si ce n'est que virtuellement. Ton texte a non seulement intéressé Matteo, mais Vittorio aussi a beaucoup aimé.

Gros bisous de nous 4;D;D
 
 
 
  • Gras
  • Italic
  • Soulignement
  • Barré
  • Citation
  • Smileys
  • :confused:
  • :cool:
  • :cry:
  • :laugh:
  • :lol:
  • :normal:
  • :blush:
  • :rolleyes:
  • :sad:
  • :shocked:
  • :sick:
  • :sleeping:
  • :smile:
  • :surprised:
  • :tongue:
  • :unsure:
  • :whistle:
  • :wink: