Itinéraire

01tourdiapo2

pnglogocouleur300dpi50x85Les 1001 Bornes apnglogohugo300dpi50x85apnglogohirondelle300dpi50x85apnglogopapillon300dpi50x85pnglogoVerdastelo300dpi50x85apnglogo2bornedorcoupe300dpi50x85apnglogofleur300dpi50x85028borneGland60x40pngdroopyfilm300dpi50x85                     

Jacques || Déterminé, perspicace et imaginatif

Dans un jardin de souvenirs

Écrit par Jacques on 15 avril 2012.

Si nous avons souvent été accueillis avec une grande hospitalité, partout dans le monde, il faut avouer que pour notre arrivée à Shah Alam nos amis de Kuala Lumpur, nous ont fait une grande surprise et nous ont déroulé un tapis vert à faire envier les plus grands V.I.P. de la planète.

 Ce tapis vert n'est autre que le jardin botanique de Shah Alam, connu localement sous le nom de Taman Negara Botani Shah Alam. Il s'agit d'un poumon vert installé au sud de Kuala-Lumpur et à égale distance entre Port Kélang et la capitale. Un endroit idéal pour les voyageurs au long cours qui doivent embarquer, ou débarquer leur véhicule dans le grand port malais.

 Si embarquer un véhicule n'est pas une mince affaire, le débarquement implique aussi son lot de soucis. C'est pourquoi, savoir qu'un tel lieu existe à 25km des deux villes est le plan à retenir.

 

Sha_Alam

(clic  sur la photo pour accéder à l'album)

Bien sûr pour s'assurer de l'accueil et obtenir le laisser passer qui permet et de rentrer et de sortir du parc avec le véhicule, il faut d'abord prendre contact avec les responsables, car dans le parc, la circulation est interdite et  la discrétion du campeur s'impose.

 Par contre, dans l'immensité des lieux, il y a tout pour satisfaire des voyageurs comme nous, avec ou sans enfants. Tout d'abord, c'est un lieu de camping et de retraite appréciés les malais qui y viennent surtout pour les vacances, les week-ends et pour des activités en groupe. C'est-à-dire qu'il respire le local et n'est pas organisé pour accueillir le touriste et ses habitudes par trop souvent grégaires, pantouflardes et peu originales. Bien sûr, il y a plusieurs attractions conçues pour les loisirs, comme skytrex, le petit zoo, la piscine ouverte dans un joli cadre avec son restaurant, ou encore des jardins de fruits et de plantes typiques de la région.

 Mais pour nous, l'intérêt principal hormis l'agréable confort des accès aux douches et à la piscine, était de se retrouver dans un environnement naturel d'une part, parmi les singes, les oiseaux, les varans et, d'autre part de profiter du contact quotidien avec la population malaise, venue se promener, se détendre ou s'amuser dans le parc.

 Installés dans notre camping, pour nos activités quotidiennes (repas, école et préparation de notre départ) nous étions une curiosité de plus dans ce grand parc. C'est avec une grande gentillesse que les curieux venaient nous questionner sur notre présence insolite. De notre côté, nous observions les malais dans leurs activités de loisirs et dans leurs diversités.

 Pendant la semaine, le parc est d'une grande tranquillité. Régulièrement des groupes scolaires ou universitaires viennent, soit pour s'y baigner, comme cette école où les enfants handicapés et normaux participent aux mêmes activités, soit pour organiser des journées sportives, ou des sorties diverses comme des camps scolaires. Quelquefois, des couples, des familles ou des petits groupes se promènent, pique-niquent ou font du sport. Nous en profitons alors pour étudier les habitudes et les comportement des différentes ethnies.Si Les jeunes chinoises osent des tenues bien plus frivoles, les indiennes sont discrètes et décontractées et les malaises plus spontanées et bruyantes.

 Le week-end la fréquentation augmente sensiblement, il convient donc d'en profiter, soit pour louer des vélos et partir s'enfoncer dans les coins reculés du parc, soit pour visiter la région et les attractions de Kuala-Lumpur.

 Si le parc est muni d'un très bon restaurant aux prix avantageux, nous options le plus souvent pour aller nous restaurer à sektion 8, le quartier le plus proche du parc. Là aussi, le touriste y est inhabituel et si nous faisions la fierté, du propriétaire de l'internet café par notre régularité, nous attirions par notre présence chez les différents vendeurs, l'attention de tout le quartier. Certains se demandaient si on travaillait ici alors que d'autres s'étonnaient d'apprendre que nous vivions dans le parc botanique.

 A peine en deux semaines, nous avions pris nos habitudes et nous nous sentions bien chez nous à Shah Alam. Goûter ainsi aux délices de la Malaisie n'aurait tout simplement pas été possible dans un autre cadre. Un mélange dosé de réalité et de rêve, recette unique pour un sorbet de voyage parfumé aux souvenirs exotiques.

(Mis en ligne à Beccar , en Argentine)

 


Jacques Gravatar   24.07.2012 15:25
Réponses Oui Non @Mamyjeanne : Il y a beaucoup de différence entre touristes, voyageurs et étrangers et même à l'intérieur de chacune de ces catégories...On trouve des touristes dynamique et curieux, des étrangers inhabituels et passagers et aussi des voyageurs prétentieux et désinvolte s. Je faisais donc allusion à un certain type de touriste qui, s'il ramène des devises, peut-être aussi fort déplaisant dans l'image qu'il donne de l'occidental!
@Chichi : N'est pas nudiste qui veut...mais on s'habitue à tout. Dans le cas présent en Malaysie au moins on peut se baigner en maillot de bain sans être une attraction particulière. Mais certainement que de nombreux touristes préfèrent la Thaïlande où l'on peut s'exhiber à souhait tout en tripotant les jeunes locales...:'(
@Matuteram : Je pense que Dieu aurait plutôt dû alterner ses six jours de travail avec six jours de repos. Mais, certains trouveront dans mes propos l'expression de l'oisiveté la plus pècheresse .

@Jaume : Si ara queda ben llun, pero sempre es bo recordarse,i torna à resenti les sensacions vivides.
@Araceli: Bien que délicieuse ment organisé, ce jardin public comptait tout de même ses nombreux employés...nous sommes loin de la virginité chaotique des forêts naturelles.
@Nérita : S'il n'y avait pas eu à mettre ce canasson de Droopy sur son bateau, le plaisir aurait été complet.
@ Matuteram : Oui, vous n'avez pas tort ! je dirais même que la diabolique cage doré est aussi vivante que l'être qui l'habite. Mieux, elle sait le convaincre de la nécessité de ses formes étincelan tes. ;D
@ Maki Maki : On ne vit qu'une fois, alors pourquoi trop se presser quand les plaisirs sont à portée de main. Mais comme si tu anticipais mes pensées, un texte suivais tes attentes.:P
 
 
tata banya Gravatar   22.07.2012 12:04
Maki maki Oui Non T'es toujours dans ton éden, j'ai raté un chapitre ou t'as perdu l'envie de communiquer avec nousautres?Pas trop fidèle eh!;
Ilal Aman
 
 
matuteram Gravatar   07.05.2012 13:06
"notre présence insolite" Oui Non Et oui, mon cher Jacques,qui observe qui dans ce grand parque zoologique qui est la vie?
Qui est à l'intérieur du grillage et qui en est dehors?
Celui qui se trouve dedans rêve d'en sortir et celui de l'extérieur...irait-il jusqu'à renoncer à cette "diabolique" société de consommateurs?
 
 
tata banya Gravatar   06.05.2012 14:24
maki maki Oui Non Avoue! Le bosson fini tu te la coules douce!
Shah Alam, comme tu dis,sacré dosage de réalité et de rêve. A votre retour tu devras offrir un de ces sorbets parfumés à tes fidèles lecteurs!
Ilal Aman
 
 
jaume sans Gravatar   30.04.2012 16:51
Oui Non Am una mica de retard però amb molt d'interés i plaer he llegila teva descripció del jardí botànic-zoològic de Malaisia. Ha estat un encert fer-ho despés de contempklar una vegada més les fotos. Senzillament esplèndid.
Suposo que ara us deu quedar un xic lluny i que ara teniu " altres gats a fuetejar.
A veure quen ens feu cinc cèntims de la vostra vida al país del tango. esperem que no us hagin nacionalisat el cotxe i que el Droopy hagi arribat amb enenergia per portar-vos per Nou Mon.
Una abraçada i molts petons a tots
L'avi i Beatrice ;);)
 
 
Nerita Gaiteiro Gravatar   27.04.2012 19:44
Verde! Oui Non Que sí, que todavia estoy verde de la envidia que me daba mientras me lo contabas y ahora me estoy poniendo sonrosada por el placer de leerlo y darme un buen paseo mental por allí.  
 
araceli Gravatar   22.04.2012 13:52
Oui Non Ce matin, veille de la Sant Jordi, nous sommes descendus aux Ramblas, en quête des bouquins. Rappelles-toi, "un llibre, una rosa" !et, savez-vous ce que nous y avons trouvé? Un magasin nommé Kuala Lumpur…plein à craquer des horreurs vestimentaires. Ta description du Jardin d'Eden me rappelle notre séjour dans la Guyane française, l'une des rencontres avec la nature vierge, sauvage et dangereuse, qui nous ait les plus marqué.
…que sant Jordi,
El nostre patron d'amor,
de nosaltres es recordi
i de felicitat ens ompli el cor…
mam;)
 
 
matuteram Gravatar   18.04.2012 14:22
se retrouver dans un environnement naturel….., parmi les singes, les oiseaux, les varans Oui Non

C'est, mon cher ami, presque une description biblique du paradis terrestre; toute la nature et l'homme en maître. Parfois la question se poserait," et si Dieu s'était arrêté le sixième jour?" Certes, ,vous ne seriez pas là, non plus pour nous décrire cette idyllique nature !


C'est, mon cher ami, presque une description biblique du paradis terrestre; toute la nature et l'homme pour maître. Parfois la question se poserait," et si Dieu s'était arrêté le sixième jour?" Certes, ,vous ne seriez pas là, non plus pour nous décrire cette idyllique nature !
 
 
ceci Gravatar   17.04.2012 19:48
Yessss!!! Oui Non Très beau texte et magnifiques photos!! Par contre quelle horreur de se baigner habillés!!! Ils ne doivent pas savoir ce qu'ils manquent, mais co' même!!!
Gros bisous aux 5 et un tout spéciale pour ma filleule superstar!
Chichi
 
 
Vonaesch Gravatar   16.04.2012 07:10
Le touriste et ses habitudes pantouflardes Oui Non Ton récit est très beau et donne envie d'y aller. Mais je me demande si les touristes qui vont jusque là bas sont réellement "pantouflards". Et vous êtes aussi des touristes puisque vous attirez " l'attention de tout le quartier". Essaie d'accepter les autres tels qu'ils sont car tout le monde ne peut pas vous ressembler et voyager comme vous.
j'espère que vous avez repris vos habitudes et digéré le décalage horaire. A bientôt des nouvelles de Droopy
1000 bisous Mamyjeanne
 
 
  • Gras
  • Italic
  • Soulignement
  • Barré
  • Citation
  • Smileys
  • :confused:
  • :cool:
  • :cry:
  • :laugh:
  • :lol:
  • :normal:
  • :blush:
  • :rolleyes:
  • :sad:
  • :shocked:
  • :sick:
  • :sleeping:
  • :smile:
  • :surprised:
  • :tongue:
  • :unsure:
  • :whistle:
  • :wink: