Itinéraire

01tourdiapo2

pnglogocouleur300dpi50x85Les 1001 Bornes apnglogohugo300dpi50x85apnglogohirondelle300dpi50x85apnglogopapillon300dpi50x85pnglogoVerdastelo300dpi50x85apnglogo2bornedorcoupe300dpi50x85apnglogofleur300dpi50x85028borneGland60x40pngdroopyfilm300dpi50x85                     

Jacques || Déterminé, perspicace et imaginatif

Oswiecim

Écrit par Jacques on 19 octobre 2010.

Lors de ce séjour en Pologne, malgré la beauté et la richesse des villes polonaises notre dernière étape aura été la plus longue et la plus passionnante. C'est par la visite de nos amis à Oswiecim que nous terminons notre chapitre polonais.

« Oswiecim » un nom quasiment inconnu pour ceux qui ne sont jamais allés en Pologne. Et pourtant, dès que l'on prononce son nom allemand, même les plus gros cancres ne peuvent s'empêcher d'avoir une pensée lugubre, tant le nom d'Auschwitz est relié à celui de la mort et de l'extermination massive perpétrée en leur temps par les nazis. Pour de nombreuses personnes, il est même invraisemblable que ce lieu soit habité. Confondant la destruction du village de Brzezinka renommé Birkenau par les allemands lors de l'agrandissement du complexe des camps d'Auschwitz.

Aurions-nous visité Oswiecim, si nous n'avions pas eu des connaissances là-bas? Je n'en suis pas certain. D'une part les filles ne sont pas venues avec nous au musée. Qu'aurions nous fait d'elles? D'autre part, faire un détour spécialement pour visiter pendant 3 heures ce lieu nauséeux à souhait mais si instructif, demande aussi un questionnement sur la nature humaine qu'il n'est pas forcément pertinent de demander à de jeunes enfants. A tel point que nombreux sont encore les parents qui préfèrent laisser leurs enfants jouer à la guerre que de les confronter au réel mauvais visage du  «  plus évolué des mammifères ».

Comme il est agréable de vivre dans des villes dont les attractions touristiques ou historiques font de manière univoque la fierté de leurs habitants. Les habitants d'Oswiecim, eux ne prêtent pas plus d'attention aux murs hérissés de leurs musée qu' aux fumées grisâtres du consortium industriel fondé par IG Farben, qui occupe toujours un vaste territoire dans la ville. A l'époque, ils fabriquaient les tonnes de Ziklon B , ce gaz si efficace utilisé pour la solution finale! Comme Mont Santo aujourd'hui qui après s'être enrichi en fabricant le napalm, continue tranquillement à produire des OGM et les désherbants qui vont avec. La misère de la guerre est souvent corne d'abondance, il suffit de savoir en profiter de manière suffisamment acceptable pendant, et de se recycler économiquement après !!!

Les habitants d'Oswiecim, pour la plupart viennent de familles qui habitaient la région, bien avant l'occupation allemande. Des familles qui ont toujours habité là, car elles aiment leurs terres et leur région, comme chacun de nous est attaché à ses origines et à son lieu de naissance. Elles n'ont ni choisi l'occupation allemande, ni imaginé les plans nazis. Et voilà, que quand elles parlent à l'étranger de leur provenance, elles doivent encore et toujours composer avec le mélange de stupeur et d'effroi que provoque le nom d'ersatz de leur ville. Et pourtant...

C'est à Oswiecim que nous avons été invités, sans hésiter, par note ami Valdi. Nous l'avions rencontré avec son fils Kuba, lors d'un séminaire d'Espéranto en Slovaquie, il y a deux ans. C'est à Oswiecim que nous avons partagés les moments les plus sincères avec des amis polonais. Les enfants se sont plus à jouer ensemble et à se mélanger avec les autres enfants du quartier. Une partie de basket au milieu des anciens HLM communistes à Oswiecim, reste avant tout un plaisir, surtout quand les grands jouent contre les petits sur des paniers de tailles disproportionnées.

A Oswiecim, Kuba à fêté son anniversaire au milieu de sa famille et d'amis venus d'ailleurs, pour son plaisir et celui de ses proches. Sans soucier des barrières de langues, avec google comme interprète universel, les enfants ont partagé leurs intérêts de tous styles, sans devoir faire recours aux adultes et à leur curiosité quelquefois inopportune.

A Oswiecim, nous avons égakement goûté aux plaisirs de la piscine locale en passant quasi inaperçus grâce à nos guides locaux, qui nous ont également fait visiter , la région et le château de Lipowiec. Château datant du début du XIIIème et servant à contrôler et surveiller la route qui mêne à Cracovie. C'est également chez eux que nous avons goutés aux plats familiaux ainsi qu'aux saucisses locales faites par grand-père.

C'est aussi en mélangeant l'Esperanto, l'Interlingue et l'anglais que nous avons discuté et partagé

de nombreux questionnements sur ce pays si complexe et merveilleux qu'est la Pologne. Les sujets ne manquant pour animer nos soirées chez nos amis. Ce texte étant un exemple parmi les échanges que nous avons eus.

Au présent, n'oublions pas que ce sont toujours et encore les gens qui font la richesse d'une ville. Et que c'est au travers de ses habitants, de leur hospitalité, de leur envie de partager que le voyageur s'arrête et profite profondément d'une région plutôt que d'une autre.

Encore merci à Valdi, Ivona, Kuba et Victor pour leur accueil chaleureux!!!

 RSZ3602x70Victor

C'est à travers le sourire de Victor que vous pouvez accéder aux dernières photos de Pologne!

 

 

 

 

 


Jacques Gravatar   23.10.2010 20:00
Réponses Oui Non @ Jaume : Oswiecim es encara mes bestia que Dachau. Penso que he bem fet de no i porta les nenas. La exterminacio va ser mes masiva y encara mes planificat. Yo penso que tot aixo es encar mes planificat que la majoria de la personas el pensan. Pero com sempre la historia la ecriuen els ganadors.De Dachau m'a quedat ben clar que posicion tenem que teni cada un per el seu costat.
@Nerita: Como lo dice tu son entes : las que actuan y tambien las que planifican...y detras siempre intereses économico s...
@Matuteram: la question qui nous tracasse réellement reste cepedant: Comment faire pour ne pas recommencer? Peu de choses dans le contexte actuel sont rassurantes à ce sujet sauf le fait d'exporter les actes...
@Calamity: Nous aussi on pense à vous et surtout au plus gros que le gros quiest peut-être moins gros que le gros depuis la cure sèche qu'il s'impose. On a regardé dernièrement quelques dessins animés du Capitan Cavernicola et Zohra adore lancer un "e Hija" qui me fait marrer à chaque fois!
La bise.
@Merci pour tout Edyta et surtout de nous avoir donné aussi envie de visiter ton magnifique pays.
@Ceci: merci pour la proposition, mais accepté venise j'ai peur de me retrouver à Genève pour Noël
nous sommes en route pour la mère noire. On planifiera pour d'autre vacances! ;)
 
 
jaume sans Gravatar   23.10.2010 09:45
Record de Dachau Oui Non Hem tardat a escriure el comentari perquè hem tingut problemes logístics amb canvi de monitor, El vell ha fet figa. Però també perquè volia llegir el teu article amb tranquil·litat. Es a dir la tranquil·litat amb què es pot llegir un article sobre Oswiecim/ AuschwitzEls teus artcles es llegeixen amb fruició. Trobo molt pertinents els coemntaris que enllacen el camp de la mort amb la fàbrica química. No n'aprendrem.
Les fotos m'han agradat molt - potser si que es podria fer una tria, però cada ú pot fer la seva.
ersonalment m'han agradat les fotos en què es veuen els nanos jugant amb els amics polonesos, fins i tot a basket!
Personalment he tingut un record per la visita que vam fer tu i jo a Dachau quan vam anar a Munic. Moltes vegades he pensat que no ho haviem comentat suifcientment, que potser eres massa petit,... però el que jo volia és que t'enfrontesis amb la brutalitat humana amb tota naturalitat .
Una abraçada a tots
jaume i Beatrice
 
 
Nerita Gaiteiro Gravatar   21.10.2010 12:24
Que puedo decir ... Oui Non si tú lo has dicho casi todo.Tambien como matuteram creo que hubo muchos olvidados y me sumo al homenaje a su memoria.Tengo hermosos recuerdos de buenos amigos polacos y los pueblos son eso, gentes que lo único que desean es vivir en paz y ser felices con pequeñas cosas.Para desgracia de la humanidad han existido y existen "entes" que no merecen ni nombre. Cada uno de nosotros pensaremos que grano de arena servirá para que vayan desapareciendo. Yo, EL RESPETO.
Las últimas fotos ya las he visto tres o cuatro veces y me gustan toditas, toditas, hasta las "robadas". Cariños.
 
 
Calamity Gravatar   21.10.2010 08:04
Bonjour les zamis ! Oui Non Merci pour tous ces récits (et pour les photos) que j'ai un plaisir monstre à découvrir régulièrement ! Je vous envoie de gros becs !  
 
mmatuteram Gravatar   20.10.2010 14:34
et les oubliés Oui Non Beau reportage!
Quelque part, dans un petit coin du camp d'Auschwitz ,un plus petit mur et quelques bouquets de fleurs des champs, rappellent à la mémoire les oubliés de cette triste époque :des homosexuels,des gitans,des communistes,des malades psychiatriques, des espagnols et des polonais.
Ils n'étaient pas juifs, mais ils ont été nombreux à payer le prix fort pour défendre leurs convictions.
Que ces quelques mots soient mon hommage à ces oubliés doublement perdants.

Bernhard Schlink (Liebesfluchten oder Der Vorleser),
Uwe Timm ( Die Entdeckung der Currywurst),
des écrivains , allemands, de la génération de l'après guerre essayent de comprendre.
Ils présentent d'une façon très objective , sans juger ou pardonner ( qui sommes-nous,Hommes d'Après, pour nous attribuer l'arrogance de juger?),des milliers de personnes et des villages concernés, d'une ou d'une autre façon( sans s'être conscients,)par cette tragédie de l'Etre Humain .
Wussten sie sich nicht anders zu helfen? Wir wussten nicht?

Vous avez raison,la Pologne est un grand peuple... mal situé géographiq uement... donc trop souvent le grand perdant.
 
 
mmatuteram Gravatar   20.10.2010 13:33
Kuba Oui Non Bonjour Kuba!

Merci pour ton petit cadeau ; je l'ai accroché avec le bisou de Zélia sur mon chapeau. Tu vois, maintenant je suis comme Saint-Exupéry : j'ai un chapeau qui sourit!
 
 
Edyta Gravatar   20.10.2010 10:57
Superbe cette visite Oui Non Merci pour ces photos qui sont un aperçu de ce que vous aviez vus, visités et vécus comme ton texte l'exprime... une belle histoire continue, celle de voyage mais avant tout celle de rencontre avec l'autre et nous y participons de notre côté en retrouvant les endroits connus ou découvrant la beauté des ceux qui sont à découvrir ... magnifique ce voyage! bonne suite et salutations à vous cinq Edyta  
 
ceci Gravatar   20.10.2010 10:49
Venise détour?? Oui Non Salut les amis!

Vous ne feriez pas un petit détour par Venise lorsque vous serez en slovaquie? Après la ville de l'horreur, la ville de l'amour... On y sera du lundi25 au jeudi 28 octobre... Ce serait trop beau!!! Mais bon, je sais je rêve un peu..
Gros bisous
Ceci
 
 
ceci Gravatar   19.10.2010 19:45
Oui Non Beau texte qui donne envie d'aller visiter cette petite ville et les photos aussi! Ma préférée est celle de Flonflon...;)
Je vous embrasse très fort les cinq. Bonne route! ;D
 
 
  • Gras
  • Italic
  • Soulignement
  • Barré
  • Citation
  • Smileys
  • :confused:
  • :cool:
  • :cry:
  • :laugh:
  • :lol:
  • :normal:
  • :blush:
  • :rolleyes:
  • :sad:
  • :shocked:
  • :sick:
  • :sleeping:
  • :smile:
  • :surprised:
  • :tongue:
  • :unsure:
  • :whistle:
  • :wink: