Itinéraire

01tourdiapo2

pnglogocouleur300dpi50x85Les 1001 Bornes apnglogohugo300dpi50x85apnglogohirondelle300dpi50x85apnglogopapillon300dpi50x85pnglogoVerdastelo300dpi50x85apnglogo2bornedorcoupe300dpi50x85apnglogofleur300dpi50x85028borneGland60x40pngdroopyfilm300dpi50x85                     

Florence || Dynamique, patiente et joviale

Baguette magique

Écrit par Florence on 10 janvier 2013.

Pendant notre arrêt forcé et prolongé à Sao Sebastiao, je me suis surprise à rêver que si je pouvais faire des miracles, je rendrais les garagistes brésiliens moins j'm'en foutistes, plus organisés et plus travailleurs. Mais bon, je n'ai pas eu besoin d'espérer trop longtemps puisque c'est Jacques lui-même qui, à force de travail acharné, persévérance et aide de son professeur de mécanique Lionel via Skype, a réussi à réparer lui-même Droopy ! Pourtant, si mon miracle avait fonctionné, nous aurions quand-même gagné plus d'un mois de voyage...

 

Bien-sûr, je pourrais être plus altruiste et réserver les miracles pour les moins fortunés. Il faudrait alors distribuer l'argent des dépenses publiques réellement pour tous. Ce qui serait possible car la corruption des politiciens n'existerait plus. Il faudrait également réorienter une bonne partie des budgets pour l'instruction. Ainsi, tout le monde aurait accès à une éducation publique de qualité pour plus d'autonomie et de protection des abus. Oui, oui, je sais, je simplifie un peu, mais la corruption et le manque d'éducation sont tout de même les deux problématiques récurrentes rencontrées tout au long de notre voyage.

 RSZ360XBaguette

Et nous ? Après 28 mois de route, que changerais-je à notre mode de vie si j'avais une baguette magique ?

Tout d'abord, dans notre maison roulante, j'aurais l'eau courante à volonté. Et oui, je l'avoue, j'ai de la peine à me passer du luxe de la douche quotidienne, surtout quand il fait une chaleur humide de plus de 30°... Mais attention, je continuerais d'utiliser le moins d'eau possible, consciente à présent, grâce au vécu du voyage, de la valeur de l'or bleu.

Nos WC se vidangeraient tout seuls; nous n'aurions plus la préoccupation de trouver où les vider discrètement tous les quatre jours. Vous ne vous rendez peut-être pas compte du plaisir de faire ses besoins à la maison... La plupart des toilettes publiques sont très sales et j'opte maintenant sans hésiter pour les WC turcs de loin les plus hygiéniques. Mais dans ces derniers il faut trouver la position adéquate pour se soulager correctement. Exercice pas forcément évident surtout en Chine où certaines toilettes n'ont tout simplement pas de portes !

Puis, quand notre linge serait sale, une machine à laver apparaitrait aussitôt pour tout décrasser et sécher instantanément. Plus de lessive à laver à la rivière, à la va-vite dans les WC des stations-services ou dans les laveries à dégoter en ville. Oh, oh j'en entends déjà penser: « ça y est elle nous reparle de son linge, pas originale la Florence ». Allez, allez, faites l'expérience de laver le linge de cinq personnes maculés de tâches de nourriture séchées depuis plusieurs jours, de cambouis du mari bricoleur, dans de l'eau froide, à la rivière et sans Omo... Après, je vous assure que vous chérirez votre machine à tout jamais.

Enfin, tout ce qui se casserait dans la cabine arrière du camion, dû à l'usure de cette vie à cinq dans un si petit espace, se réparerait directement. Bon, ce miracle-là reviendrait plutôt à Jacques, parce qu'il faut bien l'avouer, c'est lui qui s'y colle à chaque fois...

Par contre, je ne désirerais pas de véhicule plus grand et plus luxueux. Nous avons appris à cohabiter pacifiquement dans ces 19 mètres cubes et l'espace pour ranger nos affaires et suffisant. Avec un camping-car plus grand, nous ne pourrions plus passer dans les rues étroites des petits villages. Nous ne pourrions plus faire demi-tour aisément dans un chemin devenu impraticable et surtout nous nous ferions beaucoup plus remarquer et envier notamment dans les pays pauvres.

 

Et les pannes... Il faudrait les conserver bien-sûr, car elles donnent son piment au voyage. Non, non, je ne suis pas devenue masochiste; mais aussi bizarre que cela puisse paraitre, elles nous permettent de mieux découvrir et comprendre les pays que nous traversons ! Au Brésil par exemple, l'apprentissage du métier de mécanicien se fait dans le garage où l'on est engagé en apprenant des plus anciens, « sur le tas » sans notions théoriques apprises à l'école. Ainsi, quand la problématique mécanique dépasse les réparations habituelles, difficile de s'en sortir. Jacques a dû se plonger dans les revues techniques Mercedes de Droopy pour comprendre comment réparer. Il existe bien au Brésil une ou deux écoles mécaniques privées, mais en général, lorsque l'on choisit ce métier on ne possède pas les moyens de se payer une formation. Autre bel exemple des grandes différences sociales au Brésil. Mais surtout cette expérience nous a permis de réaliser la grande valeur de nos CFC suisses, au niveau pratique et théorique élevés, accessibles pour la plus grande partie des jeunes qui ne poursuivent pas d'études secondaires. Mais revenons à nos moutons; quand on possède une baguette magique, c'est pour s'en servir, alors sans hésitation, il n'existerait plus de réparations mal faites des profiteurs qui savent que nous sommes des étrangers de passage qui ne reviendront pas se plaindre...

 

Les routes quant à elles, ne devraient pas être parfaites, mais bon, elles pourraient quand-même être un peu meilleures. Quand l'endroit serait trop critique, c'est-à-dire risque de glisser, de nous renverser (même si Zachary m'affirme toujours que c'est peu probable), de nous embourber ou de perdre le contrôle du véhicule; Droopy pourrait alors voler en toute sécurité... J'ai l'air trouillarde, mais je vous promets que si vous aviez vu certains passages que nous avons traversés, vous seriez de tout cœur avec moi!

Sur la route, j'aurais un sens de l'orientation inné et saurais lire toutes les cartes sans problèmes. La carte de Russie en alphabet cyrillique, facile. De même, avec la carte chinoise en idéogrammes, quand Jacques me disait à 80 km/h de comparer le signe microscopique de ma carte avec les différents signes du panneau routier, j'aurais assuré!

 

Dans les besognes quotidiennes, nous n'aurions plus besoin de faire l'école aux enfants qui apprendraient tout par magie. Plus besoin de me replonger dans les mathématiques complètement oubliées du programme de dernière année de primaire de Zohra. Ne pensez plus que les professeurs se la coulent douce. Je vous assure, par expérience, que les heures de travail à domicile ne sont pas négligeables. J'ai passé une bonne partie de la matinée à faire deux épreuves de math de Zohra, envoyées gentiment par un vrai professeur de l'instruction publique, avant de les lui faire passer... Et surtout, surtout, nous aurions des livres à volonté qui apparaitraient magiquement au fil de nos désirs et besoins. Dans ce cas, nous ne nous précipiterions plus comme des drogués en manque dans les Alliances Françaises trouvées en chemin.

 

Et les finances ? Tout le monde le sait, un peu plus d'argent n'est jamais de refus, surtout avec un budget quotidien de 65 $ comprenant nourriture, essence et autres dépenses principales. Là, nous réalisons des miracles pour de vrai! J'en profite pour remercier tous les donateurs et Jacques qui nous apporte un revenu indispensable grâce à ses articles écrits pour le journal communal « Le Chênois ». Mais, je ne voudrais surtout pas utiliser ma baguette magique pour avoir de l'argent à volonté. Plus on en possède, plus on en dépense et plus l'on craint de se faire voler. Plus d'argent n'apporte pas moins de problèmes, au contraire... A nouveau, je suis persuadée qu'être limités dans nos dépenses nous rapproche des locaux car notre mode de vie se calque sur le leur. Mais bon, une fois de plus je me laisserais tenter et ne refuserais pas un peu plus de repas au restaurant !!

 

En ce qui concerne la santé, pas besoin de tergiverser, aucune maladie pour personne. Je n'ai pas du tout envie de savoir quelle expérience se serait de tester les systèmes de santé étrangers. Petit luxe pour moi, je ne sentirais plus ni le froid, ni le chaud extrêmes et surtout les moustiques n'existeraient pas !!

 

Mais savez-vous pour quel miracle j'utiliserais le plus souvent ma baguette magique? Ce serait pour écrire mes textes plus facilement, d'un seul trait sans avoir besoin de relire, récrire et corriger plusieurs fois.

 

                                                                  (mis en ligne à Santa Cruz, Bolivie)


araceli Gravatar   06.02.2013 13:19
désolée Oui Non Le commentaire ci-dessus était bien pour " courrier A"

Si j'avais une baguette magique, je n'hésiterai pas :je demanderai une mémoire semblable à celle de mes 15 ans et une meilleure connexion des neurones!
Ta générosité t'honore et qui sait, peut-être un extraterrestre exaucera tes voeux!
 
 
araceli Gravatar   06.02.2013 13:08
Balayons devant notre porte Oui Non
Une attestation demandée au de Service des Autos à Genève (le pays de la précision) depuis Saint Barth (L’île par excellence !)a pris 6 semaines et coûté 30 francs suisses.
Tes rappelles-tu des « facilités » mises à disposition des Suisses par la Poste genevoise pour ses concitoyens partis faire un tour du monde ?
Tout est relatif.
:P:-*
 
 
Nerita Gaiteiro Gravatar   20.01.2013 18:06
Una varita mágica....... Oui Non soñar es algo que , por el mometo, todavía es gratis: Yo lanzaría una nube al universo portadora de un nuevo gen que borrase la ambición por el dinero y el poder, que crease el deseo de respetar y complacer al prójimo, el amor todo lo viviente y no viviente. Ah y que me tocase a mí despues de hacer la petición !que me parece muy ambiciosa y a mi me enseñaron que la ley empieza por casa!
Tu no tienes esa varita pero apostaría mi cabeza a que lo que has- habeis- aprendido a todo lo largo del viaje NO TIENE PRECIO. Algunas de las cosas de las que hablas eran "lo normal" , no hace tantos años, para muchos por estos lares y eso no quiere decir menos duras. Y que me dices de CUANTO DISFRUTARAS Y VALORARAS lo que hasta hace dos años y medio formaba parte de vuestra vida cotidiana sin mas?
Ya queda menos para la vuelta aunque tambien tendrás " saudade" por regresar. La vita é cosí.
 
 
matuteram Gravatar   18.01.2013 19:07
d'un seul trait sans avoir besoin de relire Oui Non
Une femme de vos qualités, ma chère Florence, aurait ravi à Alcibiade sa place dans la vie de Socrate. Mes hommages
 
 
jaume sans Gravatar   14.01.2013 17:09
Oui Non Si l'on avait une baguette magique ou un livre d'exorcismes on commencerei à penser si ne devai pas vous soumettre à un "desensorcelleme n" Des caïmans en plastique , des rivières qui acouchent des camions et des florences, qui , même après avoir vu de tout pres ( voir albums photograpiques) la pauvreté presque extrême, s'entêten à vouloir alterer l'ordre sociale avec de WCs auto-netoyés, de machines à laver qui s'envolent pour venir vous servir, de livres qui n'ont pas besoin de place... C'est bien sur le contagium du "realismo mágico" si enraciné dans les pays d'A.L.
De toute façon il-y-a quelque chose de magique, de miraculeux, dans le fait que, après 28 mois de voyage vous continuez à netoyer, à laver, a faire la cuisine. a réparer a étudier, a faire de reportages photographiques et ... a ècrire de longs articles, avec beaucoupà d'ironie.
Continuez encore un peu avec baguette ou sans baguette, mais avec le sourire.
Avec des miliers de bisous
L'avi et Beatrice;);)
P.S. Comment se portent les victimes de picures et blessures? Salut
 
 
  • Gras
  • Italic
  • Soulignement
  • Barré
  • Citation
  • Smileys
  • :confused:
  • :cool:
  • :cry:
  • :laugh:
  • :lol:
  • :normal:
  • :blush:
  • :rolleyes:
  • :sad:
  • :shocked:
  • :sick:
  • :sleeping:
  • :smile:
  • :surprised:
  • :tongue:
  • :unsure:
  • :whistle:
  • :wink: