Itinéraire

01tourdiapo2

pnglogocouleur300dpi50x85Les 1001 Bornes apnglogohugo300dpi50x85apnglogohirondelle300dpi50x85apnglogopapillon300dpi50x85pnglogoVerdastelo300dpi50x85apnglogo2bornedorcoupe300dpi50x85apnglogofleur300dpi50x85028borneGland60x40pngdroopyfilm300dpi50x85                     

Florence || Dynamique, patiente et joviale

Boisson nationale (4)

Écrit par Florence on 31 juillet 2012.

Après le sevrage de thé en Asie du sud-est, nous retrouvons le maté consommé en grandes quantités en Argentine, Uruguay, Paraguay et au sud du Brésil. Que ce soit en ville ou à la campagne, tout le monde se déplace avec son thermos d'eau chaude et sa « calabaza » (calebasse) dans laquelle se sirote l'infusion grâce à une tige métallique appelée « bombilla ».

Pour boire le maté, on tasse en effet l'herbe dans la calebasse, puis on verse de l'eau chaude dessus. En deux-trois succions à travers la « bombilla », la calebasse est vide. Raison pour laquelle, le thermos d'eau chaude est indispensable...

 RSZx270th_4

Le goût du maté se rapproche de celui du thé vert de par son amertume, mais l'herbe de maté est une plante en elle-même; appelée aussi le houx d'Amérique latine. A notre arrivée sur le continent sud-américain, je n'appréciais pas trop sa saveur amère très particulière, mais je me suis habituée car il s'offre toujours en signe de bienvenue. Impossible donc de refuser. Si le maté peut se boire en individuel, il se partage le plus souvent en groupe en se faisant passer la calebasse de l'un à l'autre.

Ayant de nombreux amis sud-américains à Genève, nous connaissions cette boisson, par contre nous avons appris qu'elle peut aussi se consommer de différentes façons. Par exemple, en rajoutant du sucre dans la calebasse; l'amertume de l'herbe est ainsi atténuée et cette recette plaît bien souvent aux novices. Par contre, impossible de se promener en ville avec sa calebasse, son thermos et son pot de sucre!! Le maté se consomme également « cocido ». L'herbe est infusée dans une casserole d'eau bouillante et ressemble alors à notre thé habituel.

 L'herbe de maté a des vertus stimulantes. Elle est donc particulièrement appréciée lors des longs trajets. Sur la route, nous avons régulièrement observé les camionneurs sirotant leur « bombilla », remplaçant l'herbe trop infusée de leur calebasse et remplissant leur thermos aux distributeurs d'eau chaude présents dans toutes les stations services.

RSZX270th_4_bis

Enfin, j'ai trouvé dans une revue uruguayenne, quelques significations dans la manière de consommer le maté.

Sucré: signe d'amitié

Avec du miel: signe de mariage

Bouillant: signe de haine

Froid: signe de mépris.

J'essaie alors de me souvenir de quelle façon nous a été servi le plus souvent le maté pour percevoir quelle était notre cote d'appréciation auprès des gens rencontrés !!!

 

(mis en ligne à Brasilia, Brésil)

 


Florence Gravatar   10.09.2012 17:03
Réponses: Oui Non @ Ceci: tu te souviens qu'à Genève je n'aimais pas le maté. Comme quoi on se bonifie avec l'âge...
@ Ana: peut-être que tu devrais t'y remettre pour réussir à faire tout le boulot que tu as avec les filles...
@ Chely: merci pour l'apport culturel.
@ Neri: je suis sûre que tu peux en trouver à goûter à Madrid.
 
 
Ana Gravatar   31.08.2012 08:33
Oui Non Que de souvenirs le maté! Chichi m'en faisait boire (sans obligation, bien sûr) lors de nos préparation s d'examens à l'uni afin de ne pas nous endormir sur nos révisions. J'en ai d'ailleurs rebu l'autre jour chez elle, et ça m'a vraiment fait l'effet de la madeleine de Proust!
Bisous,
Ana
 
 
ceci Gravatar   21.08.2012 10:01
Retour aux sources.. Oui Non Pendant que je te lis je bois notre fameux et convivial mate;D Mais il est meilleur partagé... Gros bisous et je bois à ta santé et à la prochaine fois que l'on pourra en boire ensemble.
Chichi un peu nostalgique...
 
 
Nerita Gaiteiro Gravatar   04.08.2012 11:30
Seguro que lo hicieron Oui Non con la estupenda intención de que os sintieseis en casa puesto que compartieron con vosotros la, seguramente, reina de sus costumbres.
Fíjate que nunca se me ocurrió probarlo y ya tuve compañeras argentinas en la oficina.
Besos.
 
 
araceli Gravatar   01.08.2012 08:59
Complément d'information Oui Non
Il s'agit d'une plante hermaphrodite, employée avant la conquête par les Guaranis. C'est eux qui l'ont fait connaitre aux Jésuites (vraisemblablem ent en boisson froide!!!!), mais
c'est Aimé Jacques Bonpland ( né à la Rochelle au XVIIIème s., le bien nommé!!!!) qui avait réussit à comprendre sa germination...d'où peut-être les vertus stimulantes!!!
Je te sens à nouveau dans ton élément.
:-*:-*:-*:
 
 
  • Gras
  • Italic
  • Soulignement
  • Barré
  • Citation
  • Smileys
  • :confused:
  • :cool:
  • :cry:
  • :laugh:
  • :lol:
  • :normal:
  • :blush:
  • :rolleyes:
  • :sad:
  • :shocked:
  • :sick:
  • :sleeping:
  • :smile:
  • :surprised:
  • :tongue:
  • :unsure:
  • :whistle:
  • :wink: