Itinéraire

01tourdiapo2

pnglogocouleur300dpi50x85Les 1001 Bornes apnglogohugo300dpi50x85apnglogohirondelle300dpi50x85apnglogopapillon300dpi50x85pnglogoVerdastelo300dpi50x85apnglogo2bornedorcoupe300dpi50x85apnglogofleur300dpi50x85028borneGland60x40pngdroopyfilm300dpi50x85                     

Florence || Dynamique, patiente et joviale

Cuisine malaisienne

Écrit par Florence on 11 avril 2012.

RSZ360cuisine_malais_2

En Malaisie, trois nationalités, trois religions et trois cultures principales cohabitent ensemble. Les malais qui sont en majorité musulmans, les chinois bouddhistes et les indiens hindouistes.

Ces trois ethnies communiquent entre elles en anglais. Dans les grandes villes en effet, c'est la langue commune adoptée pour se comprendre facilement. Cette habitude est tellement ancrée dans le quotidien, que les jeunes malaisiens s'expriment aussi entre eux dans la langue de Shakespeare afin d'améliorer leurs connaissances linguistiques.

Lorsque l'on se promène à Kuala Lumpur à Malaca ou à George Town, on a donc l'impression de visiter à la fois la Malaisie, l'Inde et la Chine en traversant les différents quartiers aussi distincts les uns des autres. Tout ceci, sans compter, les reste d'influences des colonisations anglaises, hollandaises et portugaises... La Malaisie est donc un pays à la culture et à l'histoire très riche et intéressante.

 Il va sans dire que ces différences influencent la cuisine du pays qui est très diversifiée. En Malaisie, il est possible de manger malais, indien, chinois, mais aussi indonésien, coréen, thaïlandais voire occidental; quel régal...

L'illustration parfaite de la richesse du pays se trouve dans les « Food Court ». Autour des tables et des chaises qui occupent le milieu de la salle; tout un ensemble de petits stands qui offrent des mets divers cuisinés fraichement. Le client choisit une table et part faire son choix. Il commande le plat désiré en indiquant le numéro de sa table. Puis, il paie directement au cuisinier quand celui-ci le sert. D'autres serveuses, communes à la salle, se chargent du service des boissons.

 Dans les restaurants typiquement malais ou indiens, le choix est également abondant, mais l'organisation est différente. Après avoir choisi une table, le client se sert lui-même de riz gardé au chaud dans un immense récipient. Le riz étant l'élément de base de chaque repas. Puis, il se dirige vers les différents plats cuisinés qui accompagneront le féculent: poulet, bœuf ou mouton sont les principales viandes cuites en sauce qui peuvent être très épicées. Mais les plats à base de poisson, de crustacés ou de fruits de mer sont également nombreux. Pour Zohra et Zélia qui, bien qu'ayant fait des progrès, n'aiment pas manger épicé, pas de problème pour se dégoter du poulet rôti... Libre à chacun de mettre autant de mets différents sur son plat. Une fois assis, une serveuse vient prendre la commande des boissons et observer l'assiette de chacun afin de noter les prix des différents mets consommés. A Shah Alam, nous avions l'habitude de nous rendre dans un grand restaurant où nous avions le choix entre septante plats différents; incroyable.

 Quant aux restaurants typiquement chinois, le service se fait comme dans la plupart des restaurants que nous connaissons. Assis à table, le client choisit ses plats sur une carte et commande au serveur qui effectuera lui-même le service du début à la fin.

 

Je sais, vous allez être déçus, pas de recettes typiques malaisiennes, indiennes ou chinoises à vous proposer. En Malaisie, je n'ai effectivement presque pas cuisiné, puisque sortir au restaurant est tellement abordable que nous mangions dehors quotidiennement... Un peu de vacances ne font pas de mal!!

 

CMis en ligne à Madrid, Espagne)


tata banya Gravatar   06.05.2012 14:29
maki maki Oui Non Ah madame vous vous laissez aller: plus de cuisine, et quoi encore? Où sont passés les mois Pologne-Asie centrale, où vous nous régaliez des recettes, jolies à lire quoique moins savoureuses au palais chocolaté helvétique!
Ilal Aman
 
 
Nerita Gaiteiro Gravatar   27.04.2012 19:27
Has hecho muy bien! Oui Non TEniendo tantas y excelentes comidas a disposición para que perder el tiempo metida en la cocina pudiendo dedicarlo a otras muchas cosas, entre ellas comer, claro!  
 
araceli Gravatar   21.04.2012 16:57
couleurs d'épices Oui Non Tu seras pardonnée pour cette fois…car les images en valent les recettes et notre imagination est "calenturienta". Je commence à tester les épices, cela va être particulier car je devrais me fier au cinq sens pour le choix .J'en ai employés pour le diner de ce soir "merluza à la Sans-Malaisienne".;)  
 
jaume sans Gravatar   12.04.2012 08:07
Oui Non Notre commentaire s'est envolé quand on avait déjà arrivé aux bisous.
On a de la joie en voyant ton image sans épargner les profondeurs de ta gorge.
Et on s'est léché les babines devant la varieté et la quantité de plats d¡'on
vous avez joui. Continuez, mais avec modération, de bons plats il n'en manquen pas ni a Madrid ni en Amérique Latine.
Bone chance. Merci de nous en avoir fait part. Bisous à tous
L'avi et Beatrice;);)
 
 
Vonaesch Gravatar   12.04.2012 07:33
Un peu de vacances ne font pas de mal Oui Non Et tu les as bien méritées car faire la cuisine pour 5 dans le camping-car cela ne doit pas être facile chaque jour. Vous avez ainsi terminé en beauté votre séjour en Asie. et l'avantage de ces restaurants est que chacun ne prend que ce qu'il va manger donc pas de gachis.
Mais vous étiez fort occupés avec le feuilleton Droopy qui j'espère va bien se terminer.
Bises à tous Mamyjeanne
 
 
  • Gras
  • Italic
  • Soulignement
  • Barré
  • Citation
  • Smileys
  • :confused:
  • :cool:
  • :cry:
  • :laugh:
  • :lol:
  • :normal:
  • :blush:
  • :rolleyes:
  • :sad:
  • :shocked:
  • :sick:
  • :sleeping:
  • :smile:
  • :surprised:
  • :tongue:
  • :unsure:
  • :whistle:
  • :wink: