Itinéraire

01tourdiapo2

pnglogocouleur300dpi50x85Les 1001 Bornes apnglogohugo300dpi50x85apnglogohirondelle300dpi50x85apnglogopapillon300dpi50x85pnglogoVerdastelo300dpi50x85apnglogo2bornedorcoupe300dpi50x85apnglogofleur300dpi50x85028borneGland60x40pngdroopyfilm300dpi50x85                     

Florence || Dynamique, patiente et joviale

rencontre

Écrit par Florence on 12 février 2011.

RSZ270x360rencontre

Pour notre second départ depuis Amman, nous avons pris la route des Rois pour descendre visiter le sud de la Jordanie. Cette route se situe entre la côte de la mer morte et l'autoroute du désert. Elle est magnifique car elle traverse des paysages exceptionnels et des petits villages typiques.

Mercredi en fin de journée, nous arrivons à Al Mazar où nous cherchons où nous garer pour passer la nuit. Nous passons près d'une maison entourée d'un mur avec un grand portail derrière lequel s'affairent plusieurs femmes voilées. L'endroit semble tranquille. Jacques descend leur demander si nous pouvons dormir devant leur maison. La maîtresse de maison part téléphoner à son mari et elle envoie son fils nous donner son accord. Nous le remercions et nous apprêtons à passer dans la cabine arrière quand le voisin vient nous inviter à boire le thé chez lui. Nous le suivons, il nous offre du thé et du cake et nous discutons tant bien que mal, son anglais n'étant pas très bon. Nous ne verrons pas sa femme et elle non plus d'ailleurs car elle est resté tout le long de notre visite dans la cuisine; son mari assurant le service. Au bout de deux cafés et d'un thé, nous prenons congé, mais notre hôte insiste pour que nous dormions chez lui. Ne voulant pas déranger plus, nous essayons de décliner son invitation, mais il nous demande d'attendre 20h; heure à laquelle le propriétaire de la maison devant laquelle nous sommes garés arrive de son travail. Il insiste à son tour pour que nous venions dormir chez lui. Nous finissons par comprendre qu'il serait mal s'il nous laissait dormir dans la rue. Nous le suivons donc. A l'entrée de sa demeure, il fait passer Jacques dans une pièce et lui signale que « sa famille » doit aller de l'autre côté. Je me retrouve donc avec les trois enfants dans le salon des femmes avec accès à toute la maison qui est spacieuse: deux salons, une grande cuisine, une salle-de-bain, deux toilettes, et au moins quatre chambres à coucher. Pas de chauffage central, mais des petits chauffages à gaz dans les pièces principales. Ailleurs il fait froid car il a beaucoup plu ces derniers jours. Jacques ne verra pas tout cela car il ne sortira pas du salon des hommes. Tout de suite, la mère de famille m'explique que les hommes et les femmes ne doivent pas se voir et que quand elle sort dans la rue elle porte un voile noir qui lui cache entièrement le visage. Je comprends très vite qu'ils sont très croyants et pratiquants à la conviction avec laquelle elle m'explique qu'Allah est grand et que l'islam est une très bonne religion. La famille est grande, six enfants de 2 à 18 ans. Nous discutons encore un moment pendant que les enfants jouent en regardant la télévision. Puis à 21h, elle nous propose de manger et m'invite dans la cuisine où se trouve la bonne philippine voilée elle aussi puisqu'elle va servir les hommes. On m'assied dans un coin avec un énième café et je regarde les femmes s'affairer à nous préparer un repas improvisé mais néanmoins copieux. Nous mangerons les cinq ensembles seuls dans la partie des hommes, servis par la bonne puis nous nous séparerons à nouveau car les voisins hommes viennent boire un thé chez notre hôte. La maîtresse de maison me propose une douche que j'accepte avec joie, mais je dois aller chercher quelques affaires pour la nuit dans le camion. Tout de suite elles me demandent si elles peuvent le voir. Je me lève pour partir, mais elles m'arrêtent. Pour sortir jusqu'au camion garé dans le noir juste devant la maison elles doivent se voiler. Elles enfilent donc une longue jupe ample à élastique par-dessus leur training et un voile qui serre le tour du visage et tombe sur les épaules. La visite de Droopy est comique, nous sommes cinq dans le véhicule dont la petite de deux ans qui bouge partout et moi qui essaie d'ouvrir les placards pour prendre mes affaires. Les femmes veulent tout savoir et regardent avidement les livres et cahiers d'école laissés sur la table. Elles me posent des centaines de questions et écoutent à peine les réponses avant d'en poser d'autres: avons-nous une maison en Suisse, qu'est-ce que les enfants apprennent à l'école, comment nous lavons-nous, pourquoi nous n'avons pas de télévision, etc. La maîtresse de maison m'invite à rester un jour de plus chez elle et me demande une photo de notre famille. Elle semble heureuse de notre rencontre. De retour à la maison, nous nous douchons, sauf Jacques toujours cloisonné dans son salon. Chez les musulmans pratiquants, apparemment il vaut mieux être une femme à l'intérieur de la maison et un homme à l'extérieur...

A minuit et demi, nous allons nous coucher. Jacques décide que nous dormirons les cinq dans le salon des hommes car les enfants bien excités risquent de faire la numba avec les petits jordaniens.

Le lendemain matin, la bonne nous sert un bon petit-déjeuner dans la partie homme. Puis comme je peux me déplacer dans toute la maison, je vais discuter avec la femme qui essaie tant bien que mal de m'initier à l'Islam. Je ne saisis pas tout car son anglais est très approximatif, mais elle veut absolument que je comprenne et ne s'arrête pas tant que je n'ai pas saisi une explication. A neuf heure, nous prenons conger pour rejoindre Petra. Nous les remercions vivement et la femme me dit de repasser chez elle lorsque nous remonterons sur Amman. Avant de démarrer, le mari demandera encore à Jacques si nous avons besoin d'argent!!

Magnifique rencontre entre deux mondes bien différents.


cici Gravatar   14.02.2011 17:39
la fin des haricots... Oui Non Tu deviens susceptible?... ben merde alors! et pour en rajouter une couche, les suisses ont beaucoup d'eau mais...., mes premiers souvenirs en bus à Genève sont empreints d'odeurs de transpiration et autres odeurs corporelles assez inoubliables... donc suisse veut pas dire propre... hi! hi! ;) Et Zohra comment a-t-elle vécut son premier anni de nomade (un peu sale...)?
Vous allez sur skype?
Bisous
 
 
Florence Gravatar   14.02.2011 12:29
Réponses Oui Non @ Neri: Et oui, l'hospitalité arabe est bien connue et elle est véridique. Malheureusement nous ne sommes pas repassés chez au retour. Nous arrivons déjà au bout de notre mois en Jordanie et notre visa ne sera bientôt plus valide. Nous devons continuer notre route; c'est aussi cela le voyage...
@ Calamity: C'est vrai que malgré les paysages absolument fabuleux de la Jordanie, je pense que lorsque nous serons vraiment vieux, nous nous souviendrons surtout des rencontres effectuées pendant ce voyage plutôt que des visites touristiques.
@ Jaume:les enfants étaient ravis parce que la T.V. était allumé et qu'ils avaient plusieurs enfants avec qui jouer. Zachy se sentait un peu mal à l'aise car il y avait plus de filles, mais jusqu'à 15 ans les garçons peuvent voir les femmes. Jacques n'aurait pas voulu rester un jour de plus "enfermé" dans son salon même avec du café à disposition!!! Je crois qu'il était aussi un peu frustré de ne pas avoir vu la femme et les filles ( qui ne se sont même pas présentées voilées), ni le reste de la maison.
En avant-première Zohra a passé son anniversaire dans un endroit magique; vous saurez bientôt tout.
@ Chely: je te dis pas la tête de ton fils quand on lui a posé un café puis deux devant lui. Il était heureux puisqu'il ne pouvait pas refuser de boire!!! Par contre ils étaient délicieux et il s'en est rendu compte. Il abandonnera peut-être le coca pour le café, qui sait.
@ Cici: je trouve très insultant d'insinuer qu'une suisse, suisse-allemande de surcroit, puisse puer!!! Nous avons fait de grands progrès en matière de lavage ET d'économie d'eau. J'ai réussi à laver les cheveux longs des deux filles avec 5 litres d'eau. Essayez pour voir. Je me suis rendue compte ensuite que je pouvais améliorer ma performance en utilisant un vaporisateur pour mouiller les cheveux avant de les laver. Sans rancune...
 
 
Nerita Gaiteiro Gravatar   13.02.2011 17:50
Maravillosa hospitalidad Oui Non y maravillosa confianza quizás porque es parte de su religión, quizás porque es su costumbre. Me pregunto cuando los perdimos en nuestro "importante" occidente si es que los tuvimos alguna vez. Excelente ejemplo para cerrar la boca y abrir la mente a tantos a los que el mero hecho de decir musulmán o árabe o ..., les pone los pelos de punta........... Enhorabuena!. Encuentros así merecen la pena aun cuando sus formas externas de vida nos sean extrañas. Si pasais de nuevo por su casa espero les transmitais mi simpatia personal hacia ellos. Tuve muy buenos amigos jordanos en la facultad. Besos.  
 
jaume sans Gravatar   13.02.2011 15:37
Oui Non Très intéressant tout ce que tu racontes.
L’ hospitalité devient toujours frappante même à l’époque
oú il ne se faisait aussi rare que à présent.
Vraiment cette rencontre de deux mondes si différents
doit laisser un impacte.
Allez vous passer à nouveau par la maison?

Quelque chose tout à fait différente : Les enfants comment ont-ils vécu la visite?
Encore une autre question : Comment a faité Zohra son anniversaire?

L’avi et Beatrice
;);)
 
 
Calamity Gravatar   12.02.2011 20:24
Génial Oui Non Quelle rencontre !
Ca a dû être super intéressant !
Merci pour ce récit !
 
 
araceli Gravatar   12.02.2011 15:30
Oui Non
Voilà du bon travail.Raconte encore. Quelles questions ont-elles posées?
Vous avez parfaitement agit: On ne refuse pas l'hospitalité ni le deuxième thé, par contre il serait inadéquat d'accepter un troisième!Bravo , vous commencer à regarder avec le coeur!
Je suis heureuse de constater que des femmes voilées peuvent dévoiler des idées apprises à leurs congénères occidentales.
Coquine de Cici, qu'insinues-tu? Elles auraient souhaitée constater que l'épilation était correctement effectuée?
Ne ratez pas le retour chez-eux. Votre visite sera considérée comme un vrai signe d'amitié!!
Nous attendons le point de vue des enfants et le masculin!
Je vous embrasse fort
Chely

 
 
cici Gravatar   12.02.2011 13:30
Merci Oui Non Très belle histoire, très émouvant ma ch'tiote. En ce qui concerne la proposition de douche... je veux pas te vexer mais il y a des chances pour que la proposition n'ait pas été que altruiste... T'embrasse bien fort et merci pour ce récit.
Cici
 
 
  • Gras
  • Italic
  • Soulignement
  • Barré
  • Citation
  • Smileys
  • :confused:
  • :cool:
  • :cry:
  • :laugh:
  • :lol:
  • :normal:
  • :blush:
  • :rolleyes:
  • :sad:
  • :shocked:
  • :sick:
  • :sleeping:
  • :smile:
  • :surprised:
  • :tongue:
  • :unsure:
  • :whistle:
  • :wink: