Itinéraire

01tourdiapo2

pnglogocouleur300dpi50x85Les 1001 Bornes apnglogohugo300dpi50x85apnglogohirondelle300dpi50x85apnglogopapillon300dpi50x85pnglogoVerdastelo300dpi50x85apnglogo2bornedorcoupe300dpi50x85apnglogofleur300dpi50x85028borneGland60x40pngdroopyfilm300dpi50x85                     

Florence || Dynamique, patiente et joviale

Budapest

Écrit par Florence on 30 octobre 2010.

Les quelques jours passés à Budapest n'auront pas été les plus faciles...  Nous pensions profiter de cette capitale pour trouver aisément différentes facilités plus connues dans une grande ville qu'en Province. Nous avions seulement oublié de compter avec les désagréments propres aux capitales!

Arrivés en fin de semaine, nous avons pu profiter du parking gratuit du week-end et visiter la ville en métro. Le dimanche soir par contre nous avons dû chercher un autre bivouac moins onéreux que les parcomètres du centre ville. Nous avons donc dormi en périphérie  sur le parking d'un hypermarché ouvert 24h/24 avec les clochards du coin qui profitent des WC du centre commercial!

Ensuite, impossible de nous faire comprendre pour trouver un endroit où laver notre linge. L'office du tourisme nous a fait traverser la ville (en camping-car) pour arriver à une teinturerie! De là, l'employé qui parlait seulement hongrois semblait avoir compris notre demande mimée. Il nous a fait retraverser la ville pour arriver à un magasin de vente de machines à laver!! Tant pis, nous n'avons pas lavé notre linge à Budapest.

Puis, manque de chance, le samedi 23 octobre 2010 est le jour de commémoration de l'indépendance russe dans toute la Hongrie. Impossible de remplir notre frigo vide car même les magasins ouverts de 0 à 24h étaient fermés ce jour là. Nous avons donc dû nous rabattre sur la réserve de raviolis en boîte, délicieux...

Enfin, la veille de notre départ, nous voulions aller aux bains thermaux pour nous relaxer après une journée de visites et de marche. Arrivés à l'entrée, la caissière - qui parlait seulement hongrois - nous a redirigé vers une autre entrée; celle des touristes où les prix prenent à un tel point l'ascenceur que nous avons également renoncé à nous laver à Budapest!!

Mais, mise à part ces désagréments, nous avons quand-même bien profité de la beauté de cette ville.

RSZ_360x270_parlement_Buda


Florence Gravatar   06.11.2010 16:12
Réponses Oui Non - Mmatuteram: les hongrois francophones n'étaient pas sur notre route à Budapest. Nous les avons rencontré à Tiszafüred une petite ville de la Hongrie orientale!!
- Antje, Marco, maman et tous ceux que j'ai inquiété avec nos lessives: pas de problèmes, nous trouvons toujours des solutions pour laver notre linge. Il est vrai que nous n'avons pas trop le choix. Par contre nous comprenons maintenant les voyageurs qui nous prévenaient : "quand vous trouvez où laver, vous lavez!" Ainsi, notre dernière lessive s'est faite chez un prêtre orthodoxe de Debrecen... pas mal, non?
- Ana: non je n'ai pas vu Peter qui n'habitait pas Budapest, mais chez ses parents à Heves. A l'époque où j'étais à Budapest avec Claire, je n'avais déjà pas réussi à le voir.
- Neri: nous avons fait des progrès dans notre demande: "nous voyageons dans un camping car, nous cherchons où laver notre linge sans devoir payer pièces par pièces". Avec de telles explications, nous avons pu faire laver nos habits sans problème le lendemain de notre départ de Budapest dans une petite ville hongroise.
 
 
Ana Gravatar   03.11.2010 07:37
Oui Non Salut la ch'tiote,

Il faut voir les choses positivement: t'as échappé à une lessive!...

Décidément, Budapest est le lieu des imprévus. Xav et moi y étions le jours du décès du pape Jean-Paul II et toute la ville était comme paralysée pendant quelques jours.

Et pour la séquence souvenir, est-ce que tu as eu l'occasion de revoir tes anciennes connaissances de Budapest?

Bisous,
Ana
 
 
jaume sans Gravatar   02.11.2010 09:34
Oui Non Salut Florence:(
Nous regrettons bien vos problèmes de linge. Attention, Florence, que le linge de devienne une obsesion.
Vraiment admirable comme le progrès peut avancer! Il peut fair plus facile achêter une machine à laver que trouver un établisme nt pour faire la lessive. Domage que vous n'ayez pas bésoin d'en achêter...
Bisous
l'avi et Beatrice
 
 
Vonaesch Gravatar   02.11.2010 08:01
La lessive Oui Non Tu avais gardé un bon souvenir de Budapest avec Ana il me semble, ma Flo. J'espère que vous avez pu faire cette lessive car à 5 ce n'est pas évident et tout le monde est concerné même si c'est Flo qui s'y colle.Comment se fait il que vous êtes toujours en Hongrie, il me semble que cela fait 1 semaine. Y -a-t-il un problème avec Droopy, fait-il la grève parce qu'on ne parle plus de lui? Ou voulez vous rester vers votre lac où l'eau est chaude? Je vous fais 1000 bisous Mamy  
 
Nerita Gaiteiro Gravatar   01.11.2010 21:21
Ante la imposibilidad Oui Non de conocer todas las lenguas y pensando en lo que os queda por lavar y por comer y por preguntar, os sugiero que diariamente jugueis un buen rato a adivinar nombres de cosas o peliculas o similares a través de gestos.Una vez en Praga nos pasó algo parecido en un restaurante y por suerte teníamos un pasajero catalán de lo mas expresivo con manos y cuerpo y gracias a él conseguimos comer. Tu, sobretodo, no te preocupes que todo tiene remedio.
Y lo de ser turistas está muy bien salvo cuando por serlo te toca pagar más y creo que ninguno nos hemos librado de pagar esa parte.
Me lo pasé estupendamente por Budapest, ademas como iba invitada por trabajo me trataron a cuerpo de rey.
 
 
mmatuteram Gravatar   31.10.2010 18:53
S.OS. Oui Non Lancé S.O.S. sur les lignes ce matin :voici la première réponse
"pralnia outomatyczna"...et oui, en polonais , mais il y en aura d'autres.
Ce qui est moins rassurant c'est qu'on ajoute :"dans nos pays chacun lave son ligne, cela coûte beaucoup moins cher" (c'est vrai aussi chez nous , mais parfois on aime le faire en publique!)
 
 
Marc et Antje Monteduro Gravatar   31.10.2010 17:57
Dans de beaux draps à Buda la peste ! Oui Non Ach, comme le dit bien Maturatem cette lessive commence à prendre des pro(pres)portio ns maléfiques !

Encore une fois dans de beaux draps ! ;D:P
Ah pourquoi ne pas m'avoir dit et je vous aurais trouvé adresse miracle (ci après). C'est vrai d'après google y a quasiment pas de SELF LAUNDRETTE à Buda mais plutôt des LAUNDERETTES avec services (faut bien gagner sa croûte!)

Bon au cas où vous deviez repasser par Budapest je vous communique une adresse web de launderette à Buda :
http://www.liliomszalon.hu/

Nous vous embrassons fort et à bientôt
 
 
mmatuteram Gravatar   31.10.2010 03:53
Belle image du Parlemnt Oui Non La perle du Danube n'a pas souhaité se montrer sous ses beaux jours.
D'après les statistiques officielles 20 millions de touristes visiteraient la ville par année ; si à ceci vous ajoutiez que ses eaux thermales seraient "miraculeuses" vous aurez vite compris pourquoi l'on vous a montré la deuxième entrée : la vache à lait du pays.
Ou sont les 25.000 Magyars qui étudient notre langue à l'Institut Français de Budapest chaque année? Pas de chance, vous auriez bien pu rencontrer l'un d'eux!
Florence, laissez tomber les lessives il semble qu'elles vous provoquent!
Courage petite mère...un jour viendra!
 
 
  • Gras
  • Italic
  • Soulignement
  • Barré
  • Citation
  • Smileys
  • :confused:
  • :cool:
  • :cry:
  • :laugh:
  • :lol:
  • :normal:
  • :blush:
  • :rolleyes:
  • :sad:
  • :shocked:
  • :sick:
  • :sleeping:
  • :smile:
  • :surprised:
  • :tongue:
  • :unsure:
  • :whistle:
  • :wink: