Itinéraire

01tourdiapo2

pnglogocouleur300dpi50x85Les 1001 Bornes apnglogohugo300dpi50x85apnglogohirondelle300dpi50x85apnglogopapillon300dpi50x85pnglogoVerdastelo300dpi50x85apnglogo2bornedorcoupe300dpi50x85apnglogofleur300dpi50x85028borneGland60x40pngdroopyfilm300dpi50x85                     

Droopy || Petit, robuste et persévérant.

Des Routes de la Soie (Fin)

Écrit par Droopy on 8 août 2011.

Votre humble serviteur s'était arrêté dans le récit de ses multiples aventures, alors qu'il s'attaquait aux dangereuses routes du Pamir. Heureusement, la petite troupe itinérante sut prendre la relève de votre noble héros, lors de ses nombreuses blessures, témoignages irréfutables de cette épopée sans fin.

 Ainsi, la Babouine vous avait brièvement narré comment dans les hautes vallées du Pamir, on m'avait extirpé des sables mouvants, près du lac Rankgul. C'est à coups de marteau que je fus soigné par les chasseurs de mouflons géants. Méthode rustre, mais suffisante pour passer les derniers cols nous permettant de rejoindre le sud du Kyrgyzstan.

 A Bishkek le Gros entreprit de m'hospitaliser. Dans cette ville abondent les canassons « Mercedes » et par conséquent les vétérinaires sont aguerris aux pathologies familiales qui nous caractérisent. De larges diagnostiques furent établis afin de déterminer chacun des maux dont je pouvais souffrir. Ainsi on me fit diverses dialyses, huiles du moteur et des ponts, graisses des cardans et des roues, liquides des freins et surtout, on me mit un câble tout neuf au compteur kilométrique, ce qui nous permettrait de connaître à nouveau les distances parcourues.

 

Mais, comme toujours, il fallait se méfier des médecins, car certains se laissent tenter par le charlatanisme. Ainsi, la liste des pièces à changer et des réparations utiles et nécessaires s'allongeait jour après jour, heure après heure. Le Gros ne se laissa pas conter aussi facilement. Il récupéra la liste, en disant que le temps ne suffisait pas pour faire tous ces travaux et qu'il les ferait faire dans les pays suivants. Un coup de fil passé au « Père Lionel », confirma rapidement la non-urgence des travaux à effectuer. Seule la courroie striée et le pré-filtre du diesel méritaient la relève.

 C'est dans cet état, encore convalescent, que nous prîmes le chemin du Kazakhstan et de ses longues steppes arides. Mais sur la route alors que nous arrivions à Astana , voilà que nous eûmes affaire à un terrible frondeur masqué. Nous étions alors sur une chaussée bien droite et de bonne qualité, avec un asphalte encore jeune et parfumé. Quand soudain, un cailloux vint me percuter en plein pare-brise, juste au-dessus des essuies-glaces. Nous n'avions pourtant croisé aucun véhicule, et loin devant, à plus de 200m, le camion qui roulait devant nous semblait trop éloigné pour en être la cause. Si le caillou venait bien du ciel, même le Tout-puissant se garda de nous en donner la raison. Nous nous arrêtâmes sur le champs et déjà, le pare-brise grimaçant, exhibait une vilaine balafre d' une trentaine de centimètres... La Grossesse ouvrit sa boîte à pharmacie et en sortit deux sparadraps transparents qui me furent accolés pour éviter que la fissure ne progressât.

 La poursuite de mes soins reprit donc à Astana, où Vladimir, le chauffeur d'Alexandre, nous aida brillamment à résoudre la réparation du pare-brise et le changement de la courroie et du pré-filtre.

Le pare-brise fut recollé, comme dans la pub de « Carglass ». La méchante fente fut ainsi réduite à une égratignure.

 J'étais donc sorti vivant et conquérant des pays en « stan » et avait ainsi parcouru avec succès certaines des plus difficiles « Routes de la Soie ». Mon initiation était accomplie et la liste des dangers encourus et des blessures reçues faisaient de moi une monture aguerrie et prestigieuse.

 Fière de mes exploits, la petite troupe de voyageurs, sous l'instigation du Gros et les acclamations de la Grossesse, décida de m'adouber et m'attribua mon titre de noblesse. Désormais je serais connu sous le nom de « Droopy, le Hardi »

 Ceux qui se moquaient de ma prétention et de ma taille, pouvaient désormais, s'il le voulaient, narrer nos aventures et retourner leurs langues fourchues dans leurs bouches béantes. Mes exploits à travers les routes et les chemins, les montagnes et les déserts seraient conter à travers le monde. Et désormais en pénétrant les nouvelles contrées, on devinait à mes nombreuses cicatrices que « Droopy , le Hardi » n'était pas une monture quelconque, mais une figure de proue, au caractère bien trempé et aux nerfs d'acier.

 

Voici en pays par pays un extrait du: Carnet de bord des réparations de « Droopy le Hardi »

Allemagne: Le siège du conduteur casse sous le poids du Gros.

Pologne: Le webasto ne survit pas au climat d'Oswiecim...comment nous chaufferons nous pendant l'hiver?

Autriche: Pose d'un nouveau chauffage: 1500 €, première facture qui fait mal. Par contre nous pourrons nous aventurer avec confiance dans le froid et la neige

Hongrie: Premier pneu crevé après 4000km

Bulgarie: Premier accident sur la neige en montagne:

Phare arrière gauche + Boîte de rangement explosés

Dans le garage, nous jouons aux auto-tamponneuses avec les voitures Bulgares. C'est moi qui gagne et c'est le Gros qui paie: 700 CHF

Turquie: C'est Noël: le Gros rachete une boîte de rangement et la fixe en lieu et place de l'ancienne. Intoxiqué au diesel pour tracteur, je fume noir.

A Ömerle: Le Gros s'aventure dans un chemin villageois pour tracteur,

je tangue et la vitre arrière gauche de la cabine vient frapper l'angle d'un muret.

A Izmir : Première ouverture du moteur.

Changement des soupapes et des guides soupapes : 750 €

Réparation de la vitre 40€. Je vais mieux, mais je perds de l'huile

Syrie:je perds toujours plus d'huile

Jordanie:A Jerash, le moteur est couvert d'huile, on commence

par changer le joint du couvercle de la culasse. A Amman: deuxième ouverture du moteur : changement du joint de culasse 300€

A Aquaba: je perds toujours de l'huile (cette fois du carter) et la fenêtre mal fermée de la capucine par la Babouine s'explose sur le toit.

A Amman: Réparation de la vitre, pas jolie mais pas chère 40€

Les gars de Mercedes empire mon problème au carter et font payer 30€

de frais de dossier au Gros sans avouer leur méfait.

Syrie retour:Je perds toujours plus d'huile, mais que du carter...

Turquie retour:A Ankara: Encore un garagiste qui sait tout, sauf réparer 20€. Je continue à perdre de l'huile

Iran: A Téhéran : Un garagiste s'évertue avec ma panne d'huile au carter et découvre les méfaits jordaniens. Il répare le trou avec de la colle en espérant que ça tienne. Et m'offre la réparation pour qu'on se souvienne de lui. Je ne perd plus d'huile. A Mashad : On me lave en prévision du Turkménistan...je perds à nouveau de l'huile. (Mais pas beaucoup)

Ouzbékistan: Le siège du Gros continue à faire des siennes.Le câble du compteur, pour fêter nos 20000km de voyage, lâche et affichera désormais 142 621km

Tadjikistan: Dushambe: Le Gros échange les pièces du siègequi n'arrête pas de se casser. Enfin il pourra s'appuyer normalement.Pamir: On s'enfonce dans les sables boueux de Rangkul.Tracté brutalement le pare-choc se tord et le radiateur casse

Kyrgyzstan:Bischkek: Nouveau câble pour le compteur,graissage et vidange, freins....Avant de repartir le Gros, encore en colère, après s'être engueulé avec un flic véreux,arrache le marche pied.

Kazakhstan: Bricolage du marche-pied et la fermeture du capot avant.  Pare-brise cassé, changement de la courroie striée et du pré-filtre.

C'est ainsi retapé que je m'apprêtais à conduire mes fidèles compagnons dans la vaste Sibérie. Là-bas, il nous faudrait traverser la dense Taïga peuplée d'ours et tenter de rejoindre le nord du lac Baïkal pour découvrir de nouveaux peuples aux coutumes étranges et vivre de nouvelles aventures palpitantes.

 

Rsz_coucher_violet

 


araceli Gravatar   08.09.2011 20:15
Silence dans les pâturages Oui Non Est-ce que tu as donné 15 jours de liberté à tous tes chevaux? Sont-elles savoureuses les hautes herbes mongoles? Serais-tu en pleine concentration en te demandant si les pousse-pousse chinois pourraient te ravir les feux de la rampe?
Silence total: tu me laisses...plume en l'air!
 
 
Vonaesch Gravatar   14.08.2011 07:48
" Le Hardi" Oui Non Tu as beau avoir été adoubé tu es toujours aussi irrespectueux envers ceux que tu transportes, qui font réparer tes blessures et qui te donnes à manger...
Il est vrai que sans toi ils n'iraient pas très loin
Alors courage
J'ai un service à te demander comme tu es bien avec " le Gros" peux-tu lui transmettre mes voeux pour SON ANNIVERSAIRE, TU PEUX MÊME CHANTER BON ANNIVERSAIRE avec les enfants et Flo.
Essaie de couter un peu moins cher pour qu'il puisse fêter avec la famille que j'embrasse
Mamyjeanne





 
 
tata banya Gravatar   10.08.2011 15:39
maki maki Oui Non Et mec, tu me donnes le tournis, est-ce que tu te rends compte du fric que tu coûtes à la compagnie? A toi tout seul tu bouffes le budget de la famille, sans tenir compte de ton alimentation quotidienne ; sont-ils fada ou quoi, ils t'accordent encore des tires? Je t'appellerai Pantagruel picsou.
Bon, tu sorts des ornières des routes suisses, mais des gonzesses qui te font rouler les mécaniques : niet! Silence dans les rangs.
 
 
jaume sans Gravatar   10.08.2011 14:11
Oui Non Bonjour monsieur le Hardi,
Vraiment ta liste de malheurs et bien longue et très chère, mais on sait que tu as fait de ton mieux et nous trouvons très just et merité le signe de reconaissance que la tribu t'a accordé avec le titre de Hardi , que nous supposons doit aller de la main de "excellence". Alors, Excellence, nous te felicitons sincèrement et nous te souhaitons cordialememnt la fin de tous tes malheurs pour que tu puisses mieux servir encore ton maître at la famille.
Nous te demandons seulement que n'oublies pas de feliciter le Gros pour son aniversaiore:
15.330 jours sans compter ceux des années bisextilles!!! Presque le nombre de kilomètres parcouus. Nous l'avons déjà fait par email, mais comme on ne sait pas quand vous allez pouvoir lire le courier nous voulons lui chanter JOYEUX ANIVERSAIRE
l'avi et Beatrice:D:D
 
 
Nerita Gaiteiro Gravatar   10.08.2011 11:33
Querida Droopy: Oui Non PEnsaba yo, según he visto que había un artículo tuyo, que podría disfrutar laarrgooo de tus aventuras pero !hijita! me has dejado K.O. con la lección de mecánica. Me tendré que dedicar a buscar primero en un diccionario francés-español los términos desconocidos y mas tarde en uno español o en un libro de mecánica donde está cada cosa en tu cuerpo serrano y, finalmente, igual puedo enterarme de que tan graves han sido todos tus problemas. Creo que te estás haciendo mayor porque esos temas son los preferidos por las personas de edad......
Aún asi te sigo queriendo.
 
 
Caroline Gravatar   08.08.2011 19:22
Oui Non Eh bien Droopy, quelles guignes!!!! Moi qui ne sait pas même réparer la chambre à air de mon vélo, je suis en admiration devant toutes ces mésaventur es....qui font sacrément mal au porte-monnaie! Tant de malheurs en une année....mais heureusement, tes médecins, on en trouve sur toutes les routes du monde, même si leur honnêté peut parfois laisser à désirer.
Mais je te félicite de garder le moral, la tête haute et de continuer, coûte que coûte (c'est le cas de le dire) à transporter tes amis aventuriers. Bonne chance pour la suite, vers l'orient et ses splendeurs.
 
 
  • Gras
  • Italic
  • Soulignement
  • Barré
  • Citation
  • Smileys
  • :confused:
  • :cool:
  • :cry:
  • :laugh:
  • :lol:
  • :normal:
  • :blush:
  • :rolleyes:
  • :sad:
  • :shocked:
  • :sick:
  • :sleeping:
  • :smile:
  • :surprised:
  • :tongue:
  • :unsure:
  • :whistle:
  • :wink: